La consultation de gériatrie, un axe de développement - La Semaine Vétérinaire n° 1669 du 08/04/2016
La Semaine Vétérinaire n° 1669 du 08/04/2016

ENQUÊTE

Pratique canine

L’ACTU

Auteur(s) : Flora Clipet

Avec plus d’un tiers de la population de chiens et de chats dépassant l’âge de 8 ans et une espérance de vie en hausse, l’animal âgé est amené à représenter une part non négligeable de l’activité des praticiens. Une thèse, soutenue en décembre 2015, montre une attente des propriétaires en matière de consultations dédiées à cette catégorie d’animaux.

La pathologie de l’animal âgé étant riche, les publications sur ce thème s’accordent à préconiser une approche spécifique et axée sur la médecine préventive. L’objectif est de détecter de façon précoce les affections liées à l’âge afin d’intervenir rapidement pour assurer à l’animal une vieillesse de qualité. Une enquête d’opinion auprès des propriétaires de chiens et de chats a ainsi été menée1 afin de déterminer si la consultation gériatrique, telle qu’elle est décrite dans la littérature, serait envisageable en pratique courante, et quelles seraient alors les attentes des clients.

Résultats

Intérêt des clients

Avec plus de 90 % de réponses positives à la question « Seriez-vous intéressé par une consultation de gériatrie pour votre animal âgé ? » (figure 1), ce service bénéficie d’un accueil plutôt favorable. Néanmoins, l’intérêt est davantage lié à la perception de l’état de santé de l’animal qu’à son âge réel. Or, les propriétaires n’ont pas toujours une bonne appréciation du vieillissement, ni des signes d’alerte évocateurs.

D’autre part, l’analyse des questionnaires montre que l’intérêt des clients est fondamental pour la réussite d’une telle consultation, car il faciliterait par la suite l’acceptation des différents examens complémentaires recommandés ainsi que le rapprochement des visites de suivi. Les clients les plus favorables à la consultation gériatrique sont ceux qui recourent déjà à des bilans de santé pour leur animal ainsi que ceux qui vaccinent leur animal annuellement. Ainsi, mettre l’accent sur la pédagogie auprès du propriétaire, par exemple lors de la consultation vaccinale de l’animal âgé, ou par le biais d’une documentation proposée en salle d’attente, pourrait permettre d’amorcer le dialogue, voire de susciter une demande.

Déroulement de la consultation

Les propriétaires accepteraient de consacrer à la consultation de gériatrie entre 30 et 45 minutes. Ils souhaitent que soit réalisé un bilan de santé complet, et sollicitent aussi les conseils du praticien pour mieux aborder le vieillissement, voire, quand la situation l’exige, envisager la fin de vie de leur animal. Concernant les examens complémentaires, la réalisation d’une analyse d’urine et d’un bilan sanguin bénéficie d’un avis favorable. En revanche, les propriétaires sont plus mitigés quant au recours aux examens d’imagerie (figure 2). Une fois par an est la fréquence de suivi la mieux acceptée. Néanmoins, 46 % des personnes interrogées ne verraient pas d’inconvénient à faire suivre leur animal tous les 6 mois (figure 3). Un tarif forfaitaire, c’est-à-dire incluant le prix de la consultation et des examens complémentaires réalisés systématiquement, est le plus plébiscité par les clients. Dans cette enquête, le tarif maximum toléré est de 99 € en moyenne (avec une médiane de 80 €).

Conséquence : comment proposer une consultation de gériatrie ?

Quels animaux cibler ?

Il est considéré qu’un animal devient “senior” lorsqu’il atteint le dernier quart de son espérance de vie (soit, chez le chien, 11,5 ans pour les petites races, 11 pour les moyennes, 9 pour les grandes, 7,5 pour les géantes, et 11 ans chez le chat). C’est en moyenne à partir de ces âges que le risque de survenue d’un certain nombre d’affections s’accroît. Ils peuvent donc servir de seuils à partir desquels commencer à proposer une consultation gériatrique.

Quelle durée ?

Il est recommandé de ne pas négliger le temps consacré au recueil des commémoratifs afin d’être en mesure de détecter certains changements pouvant être significatifs chez l’animal âgé. Il est également important de questionner le client sur d’éventuelles modifications du comportement de son animal.

Quelques gestes supplémentaires, lors de l’examen clinique, sont préconisés : test de Schirmer, toucher prostatique chez le chien mâle entier, examen du fond de l’œil, tests de vision (réflexe photomoteur et clignement à la menace), placer proprioceptif. Enfin, le temps nécessaire à la réalisation des examens complémentaires doit être prévu. Ainsi, une durée de 30 à 45 minutes semble adaptée.

Quels examens complémentaires ?

Afin de dépister les affections les plus fréquentes (insuffisances hépatique et rénale, dysendocrinies), il est recommandé de réaliser de façon systématique une analyse d’urine et un bilan sanguin (ainsi qu’une mesure de la pression artérielle chez le chat). Ceci est en adéquation avec les attentes des propriétaires. L’analyse d’urine consiste à mesurer la densité urinaire pour détecter une polyuro-polydipsie (PUPD) et à réaliser une bandelette urinaire puis un culot en cas d’anomalies. Concernant l’analyse sanguine, le recours à la numération et formule sanguines complète est controversé. En l’absence de signes cliniques, seul l’hématocrite serait à réaliser de façon systématique afin de détecter la présence d’une anémie, fréquente chez l’animal âgé. Pour la biochimie, le bilan sanguin recommandé doit présenter au minimum les paramètres suivants : glycémie, urémie, créatininémie, dosage de l’activité des phosphatases alcalines (Pal) et des alanine aminotransférases (Alat), dosage des protéines totales, albuminémie. Une radiographie du thorax est, quant à elle, conseillée en présence d’un souffle cardiaque ou de difficultés respiratoires. Une échographie peut être réalisée en cas d’affection cardiaque ou dans le cadre d’une recherche de tumeur.

  • 1 Sous forme de questionnaires distribués aux clients volontaires de différentes structures vétérinaires, notamment à Oniris, entre janvier 2014 et mai 2015, dont 200 réponses ont pu être exploitées.

  • Source : Clipet F. “La consultation de gériatrie : un nouveau concept à développer ? Enquête auprès des propriétaires d’animaux de compagnie.” Thèse de doctorat vétérinaire, Oniris 2015.

  • – Davis M. Geriatric clinics in practice. Vet. Focus 2012;22(2):15-22.
  • – Davis M. Geriatric screening in first opinion practice – results from 45 dogs. J. Small Anim. Pract. 2012;53 (9):507-513.
  • – Davis M. Short communications: Internet users’ perception of the importance of signs commonly seen in old animals with age-related diseases. Vet. Rec. 2011;169(22):584-585.
  • – Enquêtes de la Facco 2010, 2012, 2014 : la population française d’animaux familiers et leurs maîtres. http://www.facco.fr/-Population-animale-
  • – Hoskins J., Goldston R. T. Geriatrics and gerontology of the dog and cat. St Louis, Saunders, 2004.
  • – Muller C., Chateau L., Milcent D. Vade-mecum de gériatrie canine et feline. Éd. Med’com, Paris 2004.
  • – Muller C., Pouchelon J.-L., Autefage A. Recommandations pratiques cliniques en gériatrie vétérinaire. Éd. Point Vét. Maisons-Alfort 2004.
  • – Veterinary clinics of North America. Small Anim. Pract. 2005;35(3):537-762.
Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

L’ouvrage ECG du chien et du chat - Diagnostic des arythmies s’engage à fournir à l’étudiant débutant ou au spécialiste en cardiologie une approche pratique du diagnostic électrocardiographique, ainsi que des connaissances approfondies, afin de leur permettre un réel apprentissage dans ce domaine qui a intrigué les praticiens pendant plus d’un siècle. L’association des différentes expériences des auteurs donne de la consistance à l’abord de l’interprétation des tracés ECG effectués chez le chien et le chat.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr