L’automédication de produits humains pour les animaux : une pratique courante outre-Manche - La Semaine Vétérinaire n° 1667 du 25/03/2016
La Semaine Vétérinaire n° 1667 du 25/03/2016

ENQUÊTE BRITANNIQUE

Pratique canine

L’ACTU

Auteur(s) : Ségolène Minster

L’an passé, 1,4 million de propriétaires de chats et de chiens britanniques ont donné à leurs animaux des médicaments destinés à l’usage humain.

La compagnie d’assurance britannique MoreTh>n vient de dévoiler les résultats d’une enquête1 sur l’automédication des animaux de compagnie, menée auprès de 1 000 propriétaires. 11 % d’entre eux ont admis avoir déjà administré des médicaments à usage humain à leurs animaux, ce qui permet d’estimer à 1,4 million2 le nombre de propriétaires britanniques ayant déjà eu recours à cette pratique.

Soulager contre les démangeaisons et les douleurs

Les molécules les plus administrées sont les anti-histaminiques (36 % des cas), le paracétamol (28 %), les pommades antiseptiques (21 %), l’ibuprofène (17 %) et l’aspirine (14 %), pour des motifs allant de la blessure sur un membre aux coupures et piqûres d’insectes et d’orties. Sur les 12 derniers mois, ces propriétaires admettent avoir eu recours sept fois en moyenne à l’automédication. Pour 35 % d’entre eux, celle-ci permet d’éviter des frais vétérinaires. 33 % se sentent contraints de prodiguer un soulagement rapide à leur animal lorsqu’ils le voient souffrir. 27 % considèrent que les médicaments humains délivrés au comptoir sont sans danger pour leur animal. Enfin, 21 % estiment que l’affection de leur animal ne justifiait pas le déplacement chez un vétérinaire.

Des animaux “bodybuildés”

Fait plus étonnant, l’enquête met en évidence l’administration aux animaux de compagnie de suppléments nutritionnels à usage humain. En effet, 5 % des propriétaires sondés ont donné à leur animal des boissons et des barres protéinées, des pilules minceur, des vitamines ainsi que des compléments à destination des sportifs. Parmi ceux-ci, 40 % considèrent que cette pratique est un moyen d’aider leur animal à perdre du poids. Enfin, des propriétaires invoquent le bénéfice de ces produits pour la santé de leur animal (35 %), pour l’aider à retrouver sa forme et à améliorer son endurance (21 %) ou encore pour des raisons esthétiques (6 %).

Une méconnaissance des dangers des médicaments

Pour conclure, l’étude indique que 42 % des propriétaires sondés s’inquiètent davantage pour leur animal malade que pour leur conjoint, ce qui justifierait l’automédication, afin de soulager leur animal rapidement. Constat sûrement transposable en France : en plus de la réticence à aller chez le vétérinaire pour des raisons économiques, des propriétaires sont convaincus de l’efficacité et de l’innocuité des médicaments humains, et de leur capacité à gérer seul les troubles de leur animal de compagnie. La compagnie d’assurance More Th>n rappelle donc à ses adhérents que les médicaments humains peuvent s’avérer toxiques pour les chiens et les chats, et les invite à consulter un vétérinaire chaque fois que nécessaire.

  • 1 Étude conduite par OnePoll pour More Th>n.

  • 2 Un rapport de la Pet Food Manufacturing Association estime à 8 millions d’individus la population féline britannique, et à 9 millions la canine.

11 % des propriétaires sondés ont admis avoir déjà administré des médicaments à usage humain à leurs animaux

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

L’ouvrage ECG du chien et du chat - Diagnostic des arythmies s’engage à fournir à l’étudiant débutant ou au spécialiste en cardiologie une approche pratique du diagnostic électrocardiographique, ainsi que des connaissances approfondies, afin de leur permettre un réel apprentissage dans ce domaine qui a intrigué les praticiens pendant plus d’un siècle. L’association des différentes expériences des auteurs donne de la consistance à l’abord de l’interprétation des tracés ECG effectués chez le chien et le chat.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr