Projecteurs ! - La Semaine Vétérinaire n° 1664 du 04/03/2016
La Semaine Vétérinaire n° 1664 du 04/03/2016

Éditorial

Auteur(s) : Marine Neveux

Fonctions : Rédactrice en chef

Entre un rôle de premier plan en santé animale et un rôle principal devant les caméras, il n’y a parfois qu’un pas. Du vétérinaire acteur1 au comédien revêtant les habits de l’exercice, en passant par l’immersion télévisée auprès de véritables praticiens, la profession s’affiche sur les écrans à travers les époques. En 1959, les facéties d’un vétérinaire joué par Fernandel, sympathique Confident de ces dames, animaient un village italien. Dans Le Tonnerre de Dieu (1965), Léandre Brassac, alias Jean Gabin, cultivait sa forte personnalité, tout en soignant les chevaux à la campagne. L’évolution du métier et la diversité des fonctions qu’il recouvre peuvent se refléter dans ces histoires. Dans Isolation, une production irlandaise (2005), la vétérinaire locale (Essie Davis) est la première sentinelle à identifier de troublantes anomalies chez des bovins. Le Nom des gens (2010) met au premier plan le praticien dans son rôle de gestionnaire des épizooties. Jacques Gamblin y interprète Arthur Martin, confronté à la grippe aviaire…

Ce n’est plus du cinéma aujourd’hui, mais une série documentaire, actuellement diffusée les dimanches après-midis sur une grande chaîne, qui tient en haleine les spectateurs. Elle montre, sans artifice, la réalité du quotidien de vétérinaires2. Un relais intéressant pour la profession, alors que deux tiers des confrères estiment que leurs rôles sont peu ou pas connus du grand public, comme l’indique notre récente enquête3. Ce concept télévisuel met aussi en lumière le rapport entre l’homme et l’animal dans notre société, qui a évolué, et dont la représentation devient plus prégnante dans les médias. L’animal est aujourd’hui un révélateur des attentes de la société. Pour preuve, l’émergence, à travers les moyens de communication, du malaise que peuvent provoquer les conditions d’élevage ou d’abattage.

La profession vétérinaire a plus que jamais sa place dans ces débats, dans les crises, dans leur prévention. Elle bénéficie d’une image positive.

  • 1 Lire pages 12 et 13 de ce numéro.

  • 2 Lire pages 10 et 11 de ce numéro.

  • 3 Voir La Semaine Vétérinaire n° 1663 du 26/2/2016, pages 34 à 41.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

L’ouvrage ECG du chien et du chat - Diagnostic des arythmies s’engage à fournir à l’étudiant débutant ou au spécialiste en cardiologie une approche pratique du diagnostic électrocardiographique, ainsi que des connaissances approfondies, afin de leur permettre un réel apprentissage dans ce domaine qui a intrigué les praticiens pendant plus d’un siècle. L’association des différentes expériences des auteurs donne de la consistance à l’abord de l’interprétation des tracés ECG effectués chez le chien et le chat.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr