Rage : maintenir la vigilance de tous les acteurs - La Semaine Vétérinaire n° 1661 du 12/02/2016
La Semaine Vétérinaire n° 1661 du 12/02/2016

COMMUNICATION

Actu

Auteur(s) : Marine Neveux

Une soirée d’information sur la rage s’est tenue début février à l’école d’Alfort pour rappeler les moyens de contrer cette maladie.

L’École nationale vétérinaire d’Alfort a organisé le 9 février une soirée s’intégrant dans le plan d’action et de communication initié par la DGAL1. La diffusion d’informations sur la rage est essentielle « auprès des détenteurs, des voyageurs, des propriétaires, mais aussi des professionnels, et les vétérinaires sont un maillon essentiel de la chaîne », a introduit notre consœur Nathalie Pihier (DRIAAF2 Île-de-France). L’équipe de la DDPP3 était également sur place pour échanger.

Bien que la France soit indemne de rage, cette maladie reste d’actualité dans le monde. « Nous sommes confrontés à des cas de rage importés, pour preuve les exemples de 2013 et 2015 », a rappelé Barbara Dufour, enseignante en maladies contagieuses à Alfort. Chaque épisode entraîne une forte mobilisation, des risques de santé publique et des coûts importants pour la collectivité. D’où le souhait de pouvoir maintenir la vigilance de tous les acteurs, afin de réagir rapidement et de la bonne façon. Alors que la rage est une maladie très polymorphe et que tous les intermédiaires existent entre la rage furieuse et la rage paralytique, Nadia Haddad, professeur à l’unité de maladies contagieuses à Alfort, en a détaillé les signes cliniques et la démarche diagnostique. L’anamnèse est aussi particulièrement importante.

L’obligation de contacter la DDPP

Notre confrère Alain Guignard (DRIAAF, SRAL4) appelle également à la vigilance. « La principale stratégie repose sur les moyens de contrôle et les animaux importés. » La capacité de réaction est primordiale. « Lors de suspicion, aussi faible soit-elle, les praticiens ont l’obligation de contacter la DDPP pour savoir quelle est la disposition la plus appropriée. »

  • 1 Direction générale de l’alimentation.

  • 2 Direction régionale interdépartementale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt.

  • 3 Direction départementale de la protection des populations.

  • 4 Service régional de l’alimentation.

    Voir aussi notre article « La rage est toujours d’actualité » : http://bit.ly/20o5v7Z.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

L’ouvrage ECG du chien et du chat - Diagnostic des arythmies s’engage à fournir à l’étudiant débutant ou au spécialiste en cardiologie une approche pratique du diagnostic électrocardiographique, ainsi que des connaissances approfondies, afin de leur permettre un réel apprentissage dans ce domaine qui a intrigué les praticiens pendant plus d’un siècle. L’association des différentes expériences des auteurs donne de la consistance à l’abord de l’interprétation des tracés ECG effectués chez le chien et le chat.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr