L’exposition aux animaux à un jeune âge diminuerait le risque d’asthme - La Semaine Vétérinaire n° 1656 du 08/01/2016
La Semaine Vétérinaire n° 1656 du 08/01/2016

SANTÉ PUBLIQUE

Actu

Auteur(s) : Marie Sigaud

Une étude rétrospective suédoise portant sur un million d’enfants conclut aux bienfaits de leur proximité avec les animaux quant au développement de l’asthme.

L’asthme chez les jeunes enfants est en augmentation ces trente dernières années (entre 4 et 9 % des enfants âgés de 6 à 12 ans seraient concernés). Certaines études mettent en évidence un lien entre des facteurs environnementaux et l’augmentation ou la diminution de ce risque, comme l’exposition au tabac, la taille de la famille ou encore le type d’accouchement. L’exposition dans la prime enfance aux animaux domestiques a parfois été pointée du doigt comme un des facteurs de risque dans des études quelquefois contradictoires.

Des scientifiques de l’Institut Karolinska et de l’université d’Uppsala ont analysé les données de plus d’un million d’enfants nés en Suède entre 2001 et 20101. Leur étude montre que l’exposition à un chien pendant la première année de vie diminue de 13 % le risque de développer un asthme entre 3 et 6 ans, tandis que l’exposition à des animaux de ferme réduit ce risque de 52 %. Ces résultats sont en accord avec l’hypothèse de maturation dite favorable du système immunitaire, qui fait suite à l’exposition à des micro-organismes pendant l’enfance. En effet, les enfants qui vivent dans l’enceinte d’une ferme ou avec un chien sont en contact régulier avec un niveau élevé et une grande diversité de micro-organismes et d’endotoxines. Par exemple, il a été montré que la présence d’un chien dans une maison modifie la flore bactérienne de la poussière. Une autre étude avait déjà montré que la consommation de lait cru diminuait les risques d’asthme et d’allergie chez les enfants. Une des limites de l’étude vient de la nature des données, qui n’a permis aux chercheurs que l’analyse de populations d’enfants âgés au maximum de 7 ans.

  • 1 Tove F., Lundholm C., Ortqvist A. K. et coll. Early exposure to dogs and farm animals and the risk of childhood asthma. Jama Pediatrics. 2015;169 (11):e153219. doi:10.1001/jamapediatrics.2015.3219.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

L’ouvrage ECG du chien et du chat - Diagnostic des arythmies s’engage à fournir à l’étudiant débutant ou au spécialiste en cardiologie une approche pratique du diagnostic électrocardiographique, ainsi que des connaissances approfondies, afin de leur permettre un réel apprentissage dans ce domaine qui a intrigué les praticiens pendant plus d’un siècle. L’association des différentes expériences des auteurs donne de la consistance à l’abord de l’interprétation des tracés ECG effectués chez le chien et le chat.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr