La sauvegarde des données en réseau local : une sécurité pour votre structure - La Semaine Vétérinaire n° 1620 du 06/03/2015
La Semaine Vétérinaire n° 1620 du 06/03/2015

Entreprise

VOTRE ÉQUIPEMENT

Auteur(s) : Sébastien Le Gaillard

La sauvegarde des données informatiques d’une clinique vétérinaire est nécessaire afin d’assurer une reprise d’activité en cas de sinistre informatique.

Sauvegarder les données stratégiques (fichier clients, comptabilité, imagerie numérique, etc.) de son entreprise est indispensable, en cas de panne matérielle ou d’infection virale. Disque dur externe et sauvegarde en ligne (Cloud Backup) sont deux solutions très répandues. La sauvegarde en réseau local sur un serveur de fichier personnel, dénommé NAS (Network Attached Storage) présente de nombreux avantages.

LE SERVEUR NAS, CÔTÉ MATÉRIEL

Il s’agit d’un périphérique informatique réseau utilisé pour le stockage de grands volumes de données informatiques. Il est constitué d’un boîtier renfermant un ou plusieurs disques durs de grande capacité (plusieurs To), d’une carte mère, d’un processeur et d’une mémoire vive. L’ensemble fonctionne sous le système d’exploitation Linux.

Un NAS disposant de deux disques durs (au minimum) peut être paramétré en configuration RAID (Redundant Array of Independent Disks). Cette technologie assure la redondance des données afin de disposer de deux copies des fichiers enregistrés, localisées sur deux disques durs physiquement distincts. En cas de dysfonctionnement de l’un des disques, celui-ci peut être remplacé à chaud ; la “grappe” de disques RAID est alors reconstituée automatiquement par le serveur. Pour des serveurs NAS à quatre baies de disques durs, il existe des configurations RAID encore plus performantes (type RAID 5 ou RAID 10) dans lesquelles les données sont partagées sur plusieurs disques durs lors de l’écriture d’un fichier. Le but est d’assurer simultanément la redondance des données et d’accélérer la vitesse d’écriture.

Un NAS se connecte au réseau informatique local (LAN pour Local Area Network) par une ou deux prises réseau de type Ethernet à haute vitesse (Gigabytes). Les serveurs haut de gamme sont pourvus de deux de ces connecteurs. Le NAS dispose également d’interfaces à haut débit pour connecter un disque dur externe (via une interface USB3, e-SATA ou Firewire).

Un comparatif de quelques modèles de NAS (à deux ou quatre baies) vous est proposé sur notre site internet1. Les prix sont indiqués pour les NAS nus (sans les disques durs, qu’il convient d’ajouter à la facture…). Il est recommandé d’acheter des disques durs de capacité identique, dont le firmware est optimisé pour une utilisation dans un NAS (fonctionnement intensif, H24) disposant généralement d’une garantie constructeur de trois ans.

LE SERVEUR NAS, CÔTÉ LOGICIEL

Le paramétrage du NAS s’effectue facilement à l’aide d’une interface web accessible depuis le navigateur internet d’un ordinateur du réseau informatique local.

Avant d’acheter un NAS, il est possible de se faire une idée de son interface de gestion en consultant les démonstrations en ligne sur les sites internet des principaux fabricants1. Cela permet de juger de l’ergonomie de l’interface ainsi que de ses fonctionnalités.

Les fonctionnalités de base

Partage de fichiers via le réseau local. Parmi les fonctionnalités basiques des NAS, figure bien sûr le partage de fichiers via le réseau informatique local (LAN). Les droits d’accès aux répertoires et/ou aux fichiers contenus sur le NAS se paramètrent finement par utilisateur ou groupe d’utilisateurs en autorisant ou interdisant l’écriture, la lecture, l’exécution et l’administration de chaque répertoire et/ou fichier.

Les fichiers disponibles sur le NAS sont accessibles (si l’utilisateur dispose des droits d’accès) depuis tout système informatique du réseau local, que celui-ci tourne sous Windows, Mac OS X ou Linux.

Les NAS disposent fréquemment d’une fonctionnalité de partage de fichiers multimédia (photo, vidéo, musique) compatible DLNA (Digital Living Network Alliance), permettant leur envoi vers un diffuseur média du réseau (téléviseur ou lecteur vidéo connecté, console de jeux de salon du type PS3 ou Xbox, entre autres).

Partage de fichiers via Internet. Le NAS peut également autoriser l’accès aux fichiers via Internet. La configuration de cet accès repose sur le paramétrage d’un accès de type cloud à partir du site internet du constructeur qui gère l’authentification d’accès au NAS.

Pour certains constructeurs, des applications (compatibles Android et iOS) permettent également, en utilisant cette technologie d’authentification via le cloud du constructeur, d’accéder à ses fichiers sur tablette ou téléphone portable (Android ou iOS).

Les fonctionnalités avancées

Cloud personnel. Le cloud personnel permet la synchronisation automatique des fichiers et/ou répertoires sélectionnés à partir d’un PC ou d’une tablette Android ou iOS vers le NAS.

La synchronisation d’un cloud public (du type Dropbox, Google Drive, etc.) vers le NAS est également possible. Par exemple, une photo prise avec un téléphone portable paramétré pour une sauvegarde vers Dropbox envoie automatiquement la photo vers ce dernier. Très vite, le fichier est envoyé par Dropbox vers le NAS qui dispose ainsi d’une copie en local de la photo prise sur le terrain.

Sauvegarde des postes clients et du NAS. La sauvegarde intégrale d’un poste clients PC nécessite de disposer d’un logiciel tiers (tel que Paragon Backup & Recovery) capable de générer des images disques de disques durs qui seront archivées sur le NAS. Pour les ordinateurs Apple sous Mac OS X, le système Time Machine est totalement compatible.

Il est possible de réaliser une sauvegarde (paramétrable et planifiée) du contenu de son NAS vers un disque dur externe (ou une baie de disques durs), vers un autre NAS du réseau local ou encore vers un NAS distant via Internet (en utilisant le protocole “rsync”).

Sécurité des données. Un NAS est un système de sauvegarde de fichiers fortement sécurisé. La sécurité physique (matérielle) repose sur la redondance de disques durs (système RAID) et sur leur contrôle permanent (gestion SMART pour Self Monitoring Analysis and Reporting Technology de prédiction des pannes de disque dur).

La sécurité logicielle repose sur un paramétrage précis des droits d’accès aux fichiers, ainsi que sur des fonctionnalités logicielles de sécurité (antivirus et pare-feu intégré). Les possibilités de backup du NAS (local ou distant) ajoutent un nouvel échelon à la sécurisation des données, qui devient comparable à celle des data centers professionnels, si l’on opte pour un backup distant sur un second NAS.

Vidéosurveillance. Un NAS peut être utilisé comme enregistreur de caméras IP (Internet Protocol) de vidéosurveillance. Certains modèles de serveurs NAS (Synology, QNAP, Netgear ou D-Link) disposent de cette fonctionnalité. Une réglementation s’applique lors de la mise en place d’un dispositif de vidéosurveillance2.

Autres fonctionnalités. Par l’ajout de “paquets logiciels” au système Linux, il est possible d’étendre ses fonctionnalités. Ces extensions logicielles sont développées par le constructeur ou par une communauté de programmeurs indépendants.

Il est par exemple possible d’installer sur le NAS un site internet personnel (à accès interne ou public) de type dynamique (langage de programmation web “php” et des bases de données “mysql”). Si vous n’êtes pas programmeur, il existe des modules tout prêts à personnaliser (blog de type Wordpress, forum de discussion phpBB, Wiki, etc.).

D’autres produits peuvent être installés sur le serveur, tels qu’un logiciel de gestion (OpenERP), un serveur de messagerie ou encore un serveur DICOM pour l’archivage des images de RX numérique.

  • 1 Retrouvez un tableau comparatif de quelques modèles de NAS, ainsi que la liste des constructeurs qui proposent un test de l’interface d’administration web du NAS sur https://www.lepointveterinaire.fr/bdd/164/164_4520

  • 2 Voir La Semaine Vétérinaire n° 1550 du 6/9/2013 en pages 38 et 39.

LE SERVEUR NAS

C’est un système de sauvegarde hautement sécurisé, qui dispose de fonctionnalités optionnelles (selon les fabricants), permettant de le personnaliser en fonction de ses besoins. Les modèles des constructeurs Synology et QNAP constituent le haut de gamme en termes de fonctionnalités, malgré un prix relativement plus élevé que la concurrence.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

L’ouvrage ECG du chien et du chat - Diagnostic des arythmies s’engage à fournir à l’étudiant débutant ou au spécialiste en cardiologie une approche pratique du diagnostic électrocardiographique, ainsi que des connaissances approfondies, afin de leur permettre un réel apprentissage dans ce domaine qui a intrigué les praticiens pendant plus d’un siècle. L’association des différentes expériences des auteurs donne de la consistance à l’abord de l’interprétation des tracés ECG effectués chez le chien et le chat.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr