Prévisions d’activité pour 2015 : plutôt stable - La Semaine Vétérinaire n° 1614 du 23/01/2015
La Semaine Vétérinaire n° 1614 du 23/01/2015

Entre nous

QU’EN PENSEZ-VOUS ?

Auteur(s) : Stéphanie Padiolleau

La prédiction de l’activité, que ce soit sur l’année en cours ou la suivante, est un exercice difficile. Bpifrance (banque publique d’investissement) a publié en juillet une analyse à partir d’une enquête menée auprès de 24 000 chefs d’entreprise : 50 % pronostiquent une stabilité de leur activité. Un résultat proche de celui observé chez les participants à notre sondage : 40 % des personnes interrogées via Lepointveterinaire.fr anticipent une stabilité et 9 % ne “savent pas”. Selon Bpifrance, cette stabilité ne se concrétise véritablement que dans 10 % des cas, et de réelles erreurs d’anticipation ne sont constatées que dans un tiers des cas. Les optimistes, qui ont attendu une hausse d’activité et se sont finalement heurtés à une baisse, représentent 14 % des cas dans l’étude de Bpifrance, contre 17 % de pessimistes qui ont eu une bonne surprise.

24 % des praticiens attendent une hausse d’activité et 27 % une baisse, indique également notre sondage. « Ça craint », constate un confrère. Entre réalisme et pessimisme, la frontière est mince. De plus, une baisse d’activité n’est pas toujours corrélée à une diminution des revenus : parfois il vaut mieux faire moins d’actes, mais à forte valeur ajoutée, que le contraire. Durant les rencontres nationales vétérinaires de 2014, François Courouble a présenté la distribution des revenus des vétérinaires à partir des données de la caisse autonome de retraites et de prévoyances (CARPV). En particulier, il a cité une cohorte de 5 307 vétérinaires suivis de 2008 à 2013, qui montre que le revenu de 55 % d’entre eux figure dans le même quartile en 2013 par rapport à 2008, 18,6 % ont baissé et 18, 2 % monté d’un quartile, 3,2 % de deux quartiles vers le haut ou vers le bas, et 0,3 % de trois quartiles. Durant cette période de six ans, le tiers des praticiens n’a jamais changé de quartile, un cinquième a changé une fois et autant ont changé deux fois de quartiles. Un tiers change d’un an sur l’autre malgré une certaine stabilité globale.

Savoir anticiper une évolution d’activité demande de l’intuition, mais aussi des indicateurs pertinents, qui peuvent être le nombre de nouveaux clients, le panier moyen, l’évolution des demandes de report de paiement, etc. Il est possible de s’appuyer sur le tableau de bord de gestion de l’entreprise, dans lequel un suivi de la mise en place de nouveaux services peut être intégré, par exemple. Cela dépend aussi du caractère pessimiste ou optimiste des décisionnaires. Pour Baptiste Thornary, économiste chez Bpifrance, cité par Échos Judiciaires Girondins1, « les optimistes qui ont surévalué leur activité à venir vont corriger leurs investissements à la baisse. En revanche, les pessimistes, malgré d’éventuelles bonnes surprises sur l’évolution de leur activité, ne vont pas revoir leurs investissements à la hausse », avec un risque de passer à côté de bonnes opportunités. En 2014, selon l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) et la chambre de commerce et d’industrie de Paris (CCIP), les investissements étaient surtout de type défensif, destinés à maintenir l’activité ou à renouveler l’existant (remplacement de matériel). Seulement 38 % étaient offensifs, essentiellement consacrés aux nouvelles technologies, pour le développement de sites internet, par exemple. Les investissements, réalisés ou prévus – ou pas – ont un impact tant sur l’activité que sur le revenu.

  • 1 Échos Judiciaires Girondins n° 6106 du 15/7/2014.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

L’ouvrage ECG du chien et du chat - Diagnostic des arythmies s’engage à fournir à l’étudiant débutant ou au spécialiste en cardiologie une approche pratique du diagnostic électrocardiographique, ainsi que des connaissances approfondies, afin de leur permettre un réel apprentissage dans ce domaine qui a intrigué les praticiens pendant plus d’un siècle. L’association des différentes expériences des auteurs donne de la consistance à l’abord de l’interprétation des tracés ECG effectués chez le chien et le chat.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr