La polyvalence de la formation vétérinaire m’a été utile - La Semaine Vétérinaire n° 1549 du 30/08/2013
La Semaine Vétérinaire n° 1549 du 30/08/2013

Entre nous

Auteur(s) : Alexandra Lebas

Récemment diplômée de l’école vétérinaire d’Alfort et d’HEC Paris, Alexandra Lebas a participé au Youth 20 Summit, le G20 des jeunes, qui s’est tenu à Saint-Péterbourg (Russie), du 17 au 22 juin dernier. Elle nous livre son témoignage.

Le Y20 Summit, sommet mondial de la jeunesse, a réuni 104 étudiants et jeunes actifs des 20 pays membres. Pendant deux jours, les délégués ont été répartis en comités pour échanger et négocier sur les questions de développement durable et les réformes de l’architecture financière mondiale, selon l’agenda proposé par la présidence russe. Le communiqué final a été voté à l’unanimité – après une longue journée de 13 heures de négociations entre les chefs de délégations dont je faisais partie – et a été associé au communiqué final du G20. En tant que chef de la délégation française jeune, j’ai eu la chance de le présenter au président Vladimir Poutine qui l’a lu avec attention. Cela montre que la jeunesse peut avoir un impact sur les questions de géopolitique.

Le mode de sélection

Dans chaque pays, le gouvernement ou une association déléguée à cet effet sélectionne la délégation de jeunes. En France, il s’agit de l’association Youth Diplomacy. Lorsque j’ai vu l’annonce pour le recrutement de Youth 20 en février dernier, je n’ai pas pu résister à l’envie de postuler. Depuis longtemps intéressée par les affaires internationales, c’était l’occasion de m’exercer à la diplomatie tout en rencontrant d’autres jeunes aux profils très différents (des ingénieurs, des étudiants en sciences politiques, des chercheurs, etc.). La sélection se fait lors d’un week-end intitulé Model G20, pendant lequel les candidats sont évalués sur leurs capacités à négocier en anglais et au travers d’entretiens individuels. Par la suite, nous – les cinq jeunes sélectionnés – avons eu la chance de suivre une formation en négociation et en diplomatie internationale, au travers de conférences et d’un voyage d’études à Bruxelles, où nous avons visité le Parlement, la Commission européenne et l’Otan.

Les avantages d’être vétérinaire

L’équipe était composée de cinq personnes, et nous avions des profils très complémentaires : deux étudiants d’écoles de commerce spécialisés en finance, un ingénieur centralien, une normalienne et une vétérinaire. J’avais le rôle de chef de délégation. Je devais ainsi soutenir chacun des délégués dans sa mission, et j’avais la grande responsabilité de participer à la négociation finale, pendant laquelle le communiqué final est rédigé puis voté.

C’est avant tout la polyvalence de la formation vétérinaire qui m’a été utile. Au-delà des connaissances en santé publique qui ont permis de défendre les positions françaises sur les enjeux de santé, ce cursus m’a appris à m’adapter à beaucoup de situations différentes. On apprend à faire face à l’imprévu et à négocier avec les clients. Ces compétences, associées à celles de stratégie et de management acquises pendant mon année complémentaire à HEC, m’ont donné les moyens de défendre les positions françaises, même sur des sujets qui m’étaient inconnus il y a six mois, et de cultiver l’esprit d’équipe crucial au sein de la délégation.

Ce que cela m’a apporté

Le Youth 20 n’est pas seulement l’occasion de se former sur les grands enjeux de la diplomatie internationale, c’est également celle de rencontrer des jeunes des 20 pays membres du G20 et de créer des amitiés sur les cinq continents. C’est aussi une belle expérience de négociation. J’ai ainsi appris à adapter mes méthodes de négociation en fonction de la culture de mes interlocuteurs. Par exemple, un Russe ne répond pas aux mêmes arguments qu’un Japonais. J’ai en outre mesuré l’importance du travail d’équipe, car j’ai eu la chance d’être intégrée à un groupe où chacun maîtrisait parfaitement certains sujets clés. Ainsi, nous avons pu nous former mutuellement et nous soutenir, ce qui a fait la force de la délégation française. C’est une expérience très enrichissante et j’invite les étudiants ou jeunes vétérinaires à tenter leur chance l’année prochaine.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

L’ouvrage ECG du chien et du chat - Diagnostic des arythmies s’engage à fournir à l’étudiant débutant ou au spécialiste en cardiologie une approche pratique du diagnostic électrocardiographique, ainsi que des connaissances approfondies, afin de leur permettre un réel apprentissage dans ce domaine qui a intrigué les praticiens pendant plus d’un siècle. L’association des différentes expériences des auteurs donne de la consistance à l’abord de l’interprétation des tracés ECG effectués chez le chien et le chat.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr