Au-delà des vaccins, la vaccination by Merial - La Semaine Vétérinaire n° 1545 du 21/06/2013
La Semaine Vétérinaire n° 1545 du 21/06/2013

Pour les filières hors sol

Actu

PHARMA

Auteur(s) : Éric Vandaële

Les équipes aviaires et porcines de Merial viennent de déménager de quelques kilomètres, quittant le site de Coophavet à Saint-Herblon pour s’installer dans de nouveaux locaux de 450 m2 à Ancenis (Loire-Atlantique).

Au-delà des vaccins (93 % des gammes porcs et volailles du laboratoire), ces équipes se concentrent sur la vaccination et son environnement.

Une contrainte, un atout

Pour les filières avicoles, un service vaccinal est déjà en place depuis 1994. C’était d’abord une contrainte, pour assurer la logistique de la distribution des vaccins congelés dans l’azote liquide à - 180 °C auprès des couvoirs. Puis ce service de vaccination est devenu un atout. Des machines à vacciner les poussins et les poulettes sont aussi mises à la disposition des clients. Un nouveau modèle, Inovacc® 4x, permet d’injecter en un seul geste jusqu’à quatre vaccins différents en deux points distincts. Ces machines, propriété de Merial, sont régulièrement entretenues par le service vaccination.

Fort de cette expérience avicole, un service externalisé de vaccination des porcs vient d’être lancé par le laboratoire. À la demande des vétérinaires prescripteurs, il réalise la vaccination des truies et des porcelets à la place de l’éleveur. Car la charge de la vaccination est lourde (plusieurs heures pour certaines séances), mais rarement planifiée dans la conduite d’élevage. L’un des freins identifiés au développement de la prévention vaccinale se trouve ainsi levé.

187 porcelets en 30 minutes…

Le laboratoire débute aussi, avec le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), une étude sur l’ergonomie de la vaccination dans ces filières. Dans une séance filmée de 32 minutes, un éleveur a porté 187 porcelets de 10 kg, soit 1,9 t ! C’est trois fois la charge habituellement admise… Les truies sont vaccinées par erreur au rythme de 30 à 50 animaux. L’une d’elles pourrait recevoir jusqu’à 50 injections vaccinales au cours de sa carrière. Autres chiffres astronomiques : un élevage de 400 truies va sevrer environ 12 000 porcelets et 25 000 injections de vaccins y seront réalisées…

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

L’ouvrage ECG du chien et du chat - Diagnostic des arythmies s’engage à fournir à l’étudiant débutant ou au spécialiste en cardiologie une approche pratique du diagnostic électrocardiographique, ainsi que des connaissances approfondies, afin de leur permettre un réel apprentissage dans ce domaine qui a intrigué les praticiens pendant plus d’un siècle. L’association des différentes expériences des auteurs donne de la consistance à l’abord de l’interprétation des tracés ECG effectués chez le chien et le chat.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr