Utilisation d’un désinfectant pour réduire le pouvoir infestant des oocystes de Cryptosporidium - La Semaine Vétérinaire n° 1521 du 21/12/2012
La Semaine Vétérinaire n° 1521 du 21/12/2012

Formation

LU POUR VOUS

Auteur(s) : Karim Adjou

La cryptosporidiose est une protozoose zoonotique due à Cryptosporidium parvum. Chez l’animal, il s’agit d’une maladie à l’impact économi­que important en raison des signes cliniques sévères et de la mortalité qu’elle induit chez les jeunes ruminants (veaux, chevreaux et agneaux).

Le symptôme classique est une diarrhée aiguë qui touche des animaux âgés d’une à trois semaines. Les conditions d’apparition de la maladie demeurent mal connues. Des facteurs environnementaux semblent jouer un rôle majeur, en raison notamment de la résistance importante des oocystes de ce parasite dans le milieu extérieur. Aujourd’hui, les possibilités thérapeutiques sont réduites, aussi bien chez l’homme que chez l’animal, ainsi que les moyens de désinfection. C’est pourquoi la recherche de nouveaux composés capables d’agir sur ce protozoaire est plus que nécessaire.

Un désinfectant testé

Une étude1, réalisée par une équipe de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) de Nouzilly, a évalué l’efficacité d’un désinfectant (Keno®Cox) à base d’amine sur l’inactivation de Cryptosporidium parvum dans l’environnement. Ce désinfectant a été dilué dans l’eau à 2 et 3 %, puis incubé avec une suspension d’oocystes de C. parvum pendant deux heures. Les titres infectieux d’oocystes viables ont été réduits de 89 à 91 % respectivement.

Afin de déterminer le pouvoir infectieux de ces derniers, la suspension a ensuite été inoculée à des souris. Six jours plus tard, le nombre d’oocystes dans l’intestin des rongeurs a été comptabilisé. Une diminution de 97,5 % est notée dans le lot dilué à 2 % et une réduction de 100 % dans celui à 3 % par rapport aux lots témoins. Les auteurs en concluent qu’il est tout à fait envisageable d’utiliser le Keno®Cox dans les élevages contaminés, associé à de bonnes pratiques d’hygiène, afin de réduire considérablement la pression infectieuse des cryptosporidies.

  • 1 Naciri M, Mancassola R, Fort G, Danneels B, Verhaeghe J. « Efficacy of amine-based disinfectant Keno®Cox on the infectivity of Cryptosporidium parvum oocysts », Vet. Parasitol. 2011 Jun 30;179(1-3):43-9.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

L’ouvrage ECG du chien et du chat - Diagnostic des arythmies s’engage à fournir à l’étudiant débutant ou au spécialiste en cardiologie une approche pratique du diagnostic électrocardiographique, ainsi que des connaissances approfondies, afin de leur permettre un réel apprentissage dans ce domaine qui a intrigué les praticiens pendant plus d’un siècle. L’association des différentes expériences des auteurs donne de la consistance à l’abord de l’interprétation des tracés ECG effectués chez le chien et le chat.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr