Fêlure, fissure, fracture - La Semaine Vétérinaire n° 1508 du 21/09/2012
La Semaine Vétérinaire n° 1508 du 21/09/2012

Éditorial

Auteur(s) : Éric Vandaële

Fonctions : Docteur vétérinaire

Dans la guerre de tranchées que se livrent les vétérinaires et les pharmaciens sur la vente des médicaments, les praticiens ont un allié de poids : les éleveurs. Mais, pour la première fois, une association1 de quelques dizaines d’entre eux dénonce le « monopole de fait » et le « conflit d’intérêts » des vétérinaires, exactement dans les mêmes termes que ceux des pharmaciens.

Jusqu’à aujourd’hui, les représentants des 300 000 éleveurs apparaissent toujours aux côtés des vétérinaires pour défendre le principe du « guichet unique ». L’éleveur peut à la fois y recevoir le bon conseil, la prescription et le médicament auprès d’un vétérinaire. Ce système est aussi plus économique, au final, que celui du découplage promu par les pharmaciens. Ces derniers n’apporteraient d’ailleurs « aucune valeur ajoutée », mais un coût supplémentaire. Car il faudrait bien alors rémunérer 2 professionnels au lieu d’un seul. En outre, la libre concurrence, parfois féroce entre tous les ayants droit, constitue un solide garde-fou contre tout dérapage sur les prix.

À l’inverse, la nouvelle association dénonce « l’absence de concurrence » et le « monopole » des praticiens libéraux du fait qu’ils ne prescrivent pas sans vendre. Plus grave, elle imagine que les vétérinaires pourraient avoir un intérêt à faire « déraper » leur prescription en antibiothérapie ou en rejetant les génériques. Elle interpelle sur des « marges confortables, voire abusives ». D’ailleurs, depuis plus d’un an, le débat sur les fameuses remises arrière des vétérinaires est toujours sur le devant de la scène…

Sur ces enjeux majeurs, les vétérinaires peinent déjà à convaincre les médecins, l’opinion publique et les médias. Le soutien de leurs clients éleveurs est donc capital. Certes, cette initiative d’une association peu représentative ne constitue ni une cassure, ni même une fracture avec la majorité des éleveurs. C’est une alerte, peut-être même déjà une fêlure. Pourvu qu’elle ne fissure pas davantage nos positions.

  • 1 Voir en page 20 de ce numéro.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

L’ouvrage ECG du chien et du chat - Diagnostic des arythmies s’engage à fournir à l’étudiant débutant ou au spécialiste en cardiologie une approche pratique du diagnostic électrocardiographique, ainsi que des connaissances approfondies, afin de leur permettre un réel apprentissage dans ce domaine qui a intrigué les praticiens pendant plus d’un siècle. L’association des différentes expériences des auteurs donne de la consistance à l’abord de l’interprétation des tracés ECG effectués chez le chien et le chat.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr