Michel Baussier - La Semaine Vétérinaire n° 1500 du 15/06/2012
La Semaine Vétérinaire n° 1500 du 15/06/2012

Le défi de l’avenir : la parole à 8 présidents

Spécial 1500

Avec le projet de réforme de l’Ordre, de quelle empreinte souhaitez-vous marquer la profession vétérinaire ?

J’aimerais voir ce projet aboutir d’ici à 2015. Conformément aux lignes directrices de l’OIE1, notre organisme statutaire autonome d’habilitation à l’exercice devra ras­sembler au-delà des seules personnes qui pratiquent la médecine vétérinaire.

Il conviendra de distinguer les prérogati­ves liées au diplôme et le domaine ouvert, en concurrence avec d’autres professions non réglementées. Les enseignants-chercheurs cliniciens, concernés par les premières, seront inscrits au tableau de l’Ordre et devront, dans tous les cas, respecter le Code de déontologie. Les vétérinaires inspecteurs de santé publique devraient pouvoir y puiser un soutien en matière de certification indépendante.

Les fonctions administrative et juridictionnelle disciplinaire seront mieux séparées. Le contrôle exercé sur les titres et les diplômes, et sur le contenu des formations, initiale et continue, sera accru dans ses moyens…

Selon vous, quelles sont les 2 tendances majeures qui ont le plus marqué les vétérinaires durant ces dernières décennies ? Quelles sont celles qui dessinent le visage de demain de notre profession ?

Le rapport au temps et à l’espace a considérablement évolué : les vétérinaires sont plus nombreux, salariés et mobiles (Europe), plus changeants (les carrières se succèdent). À l’ère de l’Internet, les connaissances explosent, se renouvellent, et nécessitent de la formation continue, une spécialisation.

L’engagement en faveur de la santé publique a été mis en avant. Paradoxalement, l’urbanisation de nos sociétés et le mouvement d’empathie pour l’animal ont produit une majorité de vétérinaires canins.

La mutation transgenre de la profession se poursuivra. Il en va de même pour sa spécialisation, son organisation et sa mobilité. À terme, il sera probablement difficile d’exercer seul. Et le vétérinaire français casanier va bien finir, lui aussi, par s’exporter…

La préoccupation de santé publique et environnementale, une valeur sûre et solide attachée au diplôme, complétant la préoccupation économique, va toutefois finir par dominer la seule préoccupation protectrice de l’animal, qui n’est pas moins fondamentale néanmoins.

  • 1 Organisation mondiale de la santé animale.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

L’ouvrage ECG du chien et du chat - Diagnostic des arythmies s’engage à fournir à l’étudiant débutant ou au spécialiste en cardiologie une approche pratique du diagnostic électrocardiographique, ainsi que des connaissances approfondies, afin de leur permettre un réel apprentissage dans ce domaine qui a intrigué les praticiens pendant plus d’un siècle. L’association des différentes expériences des auteurs donne de la consistance à l’abord de l’interprétation des tracés ECG effectués chez le chien et le chat.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr