Les mycoplasmes échangeraient par conjugaison - La Semaine Vétérinaire n° 1283 du 21/09/2007
La Semaine Vétérinaire n° 1283 du 21/09/2007

Analyse génomique

Formation continue

RURALE

Auteur(s) : Jean-Pascal Guillet

Les mycoplasmes des ruminants ont été capables, pendant leur évolution, d’échanger du matériel génétique par conjugaison. Telle est la conclusion suggérée par une étude menée par l’Institut national de la recherche agronomique (Inra)(1). Ce comportement pourrait avoir des conséquences au niveau de l’émergence de nouvelles souches, mieux adaptées à leur hôte ou plus virulentes.

Les mycoplasmes sont des bactéries dépourvues de paroi, de petite taille et, de ce fait, non perceptibles au microscope optique. Le cytoplasme contient un génome très court et des ribosomes. La membrane en trois feuillets renferme des lipides en grande quantité, des glucides, des glycolipides et des protéines. Jusqu’à présent, les échanges de matériel génétique entre ces procaryotes étaient considérés comme marginaux. Or les chercheurs de l’Inra ont montré l’échange important de gènes entre des espèces éloignées de mycoplasmes pathogènes pour les ruminants, ce qui suggère « l’existence d’une sexualité chez les mycoplasmes », selon les scientifiques. Ils ont alors réalisé des analyses de génomique comparative chez plusieurs espèces de mycoplasmes et ont notamment séquencé le génome de Mycoplasma agalactiae, un agent pathogène pour les ruminants. La comparaison des données génomiques et des arbres phylo-génétiques montre qu’environ 18 % du génome de M. agalactiae est présent chez les mycoplasmes du groupe mycoides, composé d’agents pathogènes majeurs pour les ruminants. En outre, M. agalactiae et certaines espèces de ce groupe peuvent partager le même habitat. Ces recherches complètent un précédent résultat des chercheurs de l’Inra qui avaient montré récemment chez M.agalactiae l’existence d’un fragment génétique ayant les caractéristiques d’un élément nécessaire au mécanisme de conjugaison.

  • « Les mycoplasmes ont-ils une sexualité ?», Presse info Inra n° 294, septembre 2007, d’après P. Sirabd-Pugnet et coll. : « Being pathogenic, plastic, and sexual while living with e nearly minimal bacterial genome », PLoS vol. 3, n° 5.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

L’ouvrage ECG du chien et du chat - Diagnostic des arythmies s’engage à fournir à l’étudiant débutant ou au spécialiste en cardiologie une approche pratique du diagnostic électrocardiographique, ainsi que des connaissances approfondies, afin de leur permettre un réel apprentissage dans ce domaine qui a intrigué les praticiens pendant plus d’un siècle. L’association des différentes expériences des auteurs donne de la consistance à l’abord de l’interprétation des tracés ECG effectués chez le chien et le chat.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr