Temps de travail > Durée légale du temps de travail

Question :

Comment déterminer le calcul des heures lors d'un jour férié, qui tombe un jour qui aurait normalement été travaillé par le salarié ? Exemple d'un salarié qui travaille habituellement lundi, mardi, mercredi et jeudi, soit 4 jours par semaine, 9 heures par jour, soit 36 heures. Le contrat est un contrat de 35 heures. Si l'un de ces 4 jours est un jour férié, quelle est la rémunération de la semaine : Pour ne pas baisser le salaire, faut-il tenir compte des 35 heures du contrat ou des 36 heures habituellement effectuées ? Pour le calcul des heures supplémentaires, faut-il tenir compte uniquement du travail effectif, c'est-à-dire que si dans le cas ci-dessus, il faut payer 36 heures, la 36e heure sera payée comme une heure normale ? Calcul des heures en cas de travail ce jour férié. Il s'agit ici du même jour férié qui aurait donc été travaillé normalement s'il n'avait pas été férié : dans notre cas par exemple le jeudi est férié, c'est un jour où il travaille habituellement ; et le salarié est d'astreinte ce jeudi. Supposons que le salarié a dû travailler 4 heures ce jour là. Sachant que nous n'avons pas de service continu 24h/24,7j/7, sa rémunération pour cette journée est-elle de 4 heures majoré de 20% (plus les heures d'astreintes non dérangés) ? Cela voudrait dire que le salarié percevrait moins que s'il n'avait pas travaillé. Ou faudrait-il, selon la réponse à la question précédente, payer la semaine 35 ou 36 heures pour ne pas faire de baisse de salaire ? Ou faut-il rajouter les 4 heures de travail aux 35 ou 36 heures de la semaine ? Dans le prolongement de la 2e question, le calcul des heures supplémentaires : si la réponse à la question précédente est : "on rajoute 4 heures à 36 heures" par exemple, on a 40 heures, mais dont 3x9+4=31 heures de travail effectif : donc 40 heures dont 0 heures supplémentaires : est-ce exact ?

A propos de l'auteur
Jean-Pierre Kieffer


Doté d'une expérience de 36 ans en pratique canine, Jean-Pierre Kieffer (T 75) a exercé en région parisienne. Il a également assumé des responsabilités syndicales au niveau national pendant une vingtaine d'années, ainsi que des responsabilités ordinales régionales pendant 12 ans à la Commission d’examen des contrats de travail.

Négociateur des conventions collectives vétérinaires, au titre de la représentation patronale, il a également dispensé des formations de droit du travail, destinées aux entreprises vétérinaires. Jean-Pierre Kieffer est l'un des auteurs de La Semaine Vétérinaire, traitant les sujets qui touchent au droit du travail.

Retrouvez tous les outils de gestion vétérinaire dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK