Réussir son intégration dans une nouvelle structure

Christophe Deforet | 20.09.2018 à 11:23:34 |
Plusieurs ASV travaillant ensemble
© DjelicS – istock

Dès la phase de recrutement puis durant les premiers jours dans une nouvelle équipe, le comportement que l’on adopte favorise ou non un bon départ et des relations saines avec ses collègues.

Il est rare de nos jours qu’un employé poursuive sa carrière dans une seule et même structure. Les ASV n’échappent pas à cette conjoncture. Que ce soit à cause d’un déménagement, d’une inadéquation de la clinique à ses propres aspirations ou d’une fin de contrat, changer de lieu de travail est une source de stress. Comment faire en sorte, dès les premiers échanges, que l’intégration se déroule pour le mieux ?

Faire une bonne première impression
La première impression que votre futur employeur et vos futurs collègues auront de vous est déterminante pour la suite de la relation. Comme le souligne l’adage : « On n’a pas deux fois la chance de faire une bonne première impression. »
Dès que nous rencontrons un individu, notre cerveau reptilien, le plus archaïque des trois parties de l’encéphale, enregistre des informations et intègre une perception globale. Il établit une opinion, positive ou négative, au sujet de notre interlocuteur. Une partie plus élaborée de notre cerveau, dite corticale, peut ensuite moduler cette impression purement subjective en fonction de ce que nous découvrons de la personne, au fur et à mesure que l’on apprend à la connaître. Néanmoins, la suite de la relation sera d’autant plus simple que la première impression aura été positive, l’attitude de l’équipe étant alors favorable au développement d’un rapport de confiance.
Si possible avant l’envoi du CV ou, à défaut, peu de temps après, il conviendra d’établir un contact téléphonique. Il s’agira du premier contact vocal avec la structure.

Retrouvez l’intégralité de ce dossier en pages 10 à 12 du supplément ASV n°122.

Christophe Deforet
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK