Secoué comme une bouteille d’Orangina !

15.12.2016 à 12:04:29 |
Vendée Globe Challenge 2016 2017, dans les vents de l'Océan Pacifique avec StMichel-Virbac, manœuvré par Jean Pierre Dick.
© Rob Burnett/StMichel-Virbac

StMichel-Virbac navigue désormais dans le Pacifique. L’Océan le plus vaste du globe terrestre ne s’annonce pas si « pacifique » que cela pour l’instant avec une route semée d’embûches.

Le crochet tasmanien a permis à Jean-Pierre d’aborder sa descente vers la Nouvelle Zélande avec un meilleur angle que ses concurrents directs. « Je suis sorti des dévents de la Tasmanie. C’était chaotique cette nuit mais cela s’est stabilisé. Il y a pas mal de vagues ici. Cela ballote le bateau, c’est désagréable. Les fortes accélérations et les freinages brutaux me secouent comme une bouteille d’Orangina ! J’ai l’impression que nous n’allons pas avoir un Pacifique simple. Il fait froid, cela va être encore engagé et de fort. Je descends avec un meilleur angle que Yann et Jean vers le sud de la Nouvelle-Zélande. Je pense que je serai à égalité avec Queguiner et un peu devant Finistère Mer Vent. Dans tous les cas, le grand bénéficiaire de l’opération sera le Roi Jean ! »

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK