Zoetis propose deux nouveaux services pour la gestion des maladies respiratoires bovines

Céline Gaillard

| 30.09.2021 à 18:19:00 |
© Getty Images/iStockphoto

Déjà engagé dans la lutte contre les maladies respiratoires bovines, Zoetis va aujourd’hui plus loin en proposant deux nouveaux services pour aider les vétérinaires dans la gestion des troubles respiratoires en élevage.

Zoetis confirme son engagement dans la lutte contre les troubles respiratoires en élevage bovin en proposant deux nouveaux services aux vétérinaires.

Grâce à une collaboration avec Askovet, le laboratoire propose un nouvel outil de formation digitale,  DOOG. Ce module de 5 sessions de formation, d’une durée moyenne de 5 minutes, est utilisable à partir d’un téléphone, d’une tablette ou d’un ordinateur. Les thèmes de ces sessions sont l’identification des facteurs de risque, le diagnostic, la vaccination expliquée aux éleveurs, l’amélioration des pratiques vaccinales et la réalisation de protocoles sur-mesure. Un autre module, destiné aux éleveurs et aux ASV, est actuellement en préparation.

De plus, Zoetis a également développé un calendrier vaccinal, accessible depuis l’application Rispaudit, développée initialement pour identifier et prévenir les facteurs de risque en élevage. Les vétérinaires pourront ainsi enregistrer et créer leurs propres protocoles et planifier des protocoles de vaccination personnalisés en fonction de la typologie d’exploitation des éleveurs. « Avec ce nouveau service, les vétérinaires peuvent ainsi valoriser leurs conseils auprès des éleveurs et partager avec eux des bilans personnalisés avec des protocoles en phase avec la réalité du terrain, édités directement via l’application », rapporte Stéfanie Bernheim, responsable technique de la gamme Rispoval.

Ces services sont disponibles sur simple inscription auprès de votre délégué Zoetis.

Céline Gaillard

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application