Week-end portes ouvertes de l’école vétérinaire de Toulouse

Source : ENVT | 05.10.2018 à 11:42:52 |
JPO de l'ENVT
© ENVT

Le week-end portes ouvertes de l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse, dédié à la formation, la découverte de ses cliniques et de ses activités scientifiques s’est tenu les 22 et 23 septembre.

De nombreux visiteurs sont venus de tout le grand Sud-Ouest (Occitanie bien entendu, mais aussi Nouvelle-Aquitaine) pour participer au week-end portes ouvertes de l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse (ENVT). Durant deux journées complètes, les enseignants-chercheurs, les cliniciens, les étudiants et les personnels de l’école se sont mobilisés, sous les couleurs de leur nouvelle identité de marque, pour accueillir le grand public. Un programme complet d’animations pédagogiques et ludiques avait été élaboré pour faire découvrir, aux petits comme aux grands, son  campus de 53 hectares dans la ville, la formation et les métiers vétérinaires ainsi que ses activités scientifiques et les différentes cliniques de son Centre hospitalier universitaire (chiens, chats, chevaux, ruminants, nouveaux animaux de compagnie, faune sauvage...).

Côté formation, un stand d’information sur le cursus animé par des étudiants, des enseignants et des personnels de l’ENVT a été complété le dimanche d’un forum « Devenir vétérinaire » associant des représentants des établissements toulousains de préparation aux différents concours  (lycée Fermat, lycée Ozenne, LEGTA d’Auzeville, Université Paul Sabatier) pour découvrir les différentes voies d’accès, le cursus et les métiers des vétérinaires.

Un village étudiant avait été implanté au cœur du campus présentant la diversité et le dynamisme des différents clubs de l’école (clubs sportifs, artistiques, culturels, professionnels, à vocation sociale ou humanitaire). Des démonstrations s’y sont tenues durant toute la durée de l’événement, permettant également au public de se restaurer en échangeant avec les jeunes vétérinaires.

Des supports et conférences animés par des enseignants et chercheurs ont permis d’appréhender la diversité des activités scientifiques des 11 unités de recherche de l’établissement. Les visiteurs ont ainsi pu échanger avec les chercheurs de l’école sur des problématiques de santé publique : « le moustique tigre, un insecte migrateur sans frontières », « quand les bactéries tombent amoureuses » ou encore mieux comprendre comment fonctionnent les perturbateurs endocriniens. 
Les enfants ont aussi découvert qu’« il est possible de soigner son corps avec son gras » en venant participer à l’atelier mini-chercheurs sur la régénération tissulaire animé par l’équipe STROMALab.

Au niveau des activités cliniques, les visiteurs ont pu mieux appréhender pourquoi il est important d’identifier et vacciner son animal de compagnie, s’il est utile ou pas de le stériliser, comment faire s’il a des puces ou pour lui nettoyer les oreilles ou encore quelles sont les 10 plantes les plus toxiques pour nos compagnons à 4 pattes.
Un atelier d’entomologie permettait de plonger dans le monde des insectes vecteurs de maladie chez l’homme et l’animal : puces, phlébotomes, moustiques... en les observant de très près et sous microscope.
Les cliniciens de la clinique des nouveaux animaux de compagnie et du centre de soins faune sauvage se sont mis à la disposition du public pour expliquer les besoins particuliers de ces animaux et comment prendre soin de la faune sauvage blessée ou en détresse.

Du côté de la clinique des ruminants, il était possible d’observer des étudiants tirer un veau en silicone à partir d’un simulateur de vêlage ou participer à des démonstrations d’échographie thoracique et abdominale sur une vache.
Enfin, grâce à un bel exercice de cohésion entre les enseignants de la clinique équine et ceux d’anatomie, une animation de « horse-painting » - peinture anatomique sur animal vivant, a permis de faire découvrir l’anatomie détaillé et grandeur réelle des appareils ostéo-articulaire (le samedi) et digestif (le dimanche) du cheval.

A noter : Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse, accompagné de Françoise Roncato (adjointe au Maire, déléguée à l’Animal dans la ville), est venu à la rencontre des étudiants, des cliniciens, des personnels et des enseignants-chercheurs de l’École Nationale Vétérinaire de Toulouse à l’occasion de son WE portes ouvertes.

Source : ENVT
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK