Votre mutuelle d’entreprise est-elle la meilleure ?

Françoise Sigot | 08.11.2018 à 09:34:39 |
Dessin Emmanuel Thébaud
© Emmanuel Thébaud

Souvent choisie à la hâte pour se conformer à l’obligation née début 2016, la complémentaire santé peut être optimisée en fonction de l’expérience acquise depuis bientôt trois ans.

Certains ont pris le temps d’éplucher toutes les offres plusieurs mois avant l’entrée en vigueur de l’ANI (Accord national interprofessionnel) qui a rendu la complémentaire santé obligatoire. D’autres – les plus nombreux – ont simplement suivi les recommandations de la branche en souscrivant un contrat auprès d’AG2R, sans porter une grande attention aux conditions. « La plupart du temps, les chefs d’entreprise ont réglé ça vite et sont partis sur le contrat minimum », estime Jean-Yves Du Gardin, courtier en assurances. Quelle que soit la situation qui a guidé le choix initial, il est temps d’analyser ce contrat et les prestations fournies pendant près de trois?ans, afin de vérifier sa bonne adéquation avec les besoins des salariés de la clinique. S’il n’est bien évidemment pas possible de déroger au “panier de soins minimum” défini par l’état, on peut très souvent optimiser le service apporté aux salariés en le calant au plus près de leurs besoins. Et ce, sans engager de dépenses supplémentaires. Comme pour n’importe quel contrat, la complémentaire santé peut être adaptée aux attentes de ceux qu’elle doit protéger. à moins de faire bouger les lignes avec le prestataire de départ, la décision de résilier s’impose. Si l’on opte pour une remise à plat, il faut procéder de façon rationnelle et prendre en compte non seulement la typologie de la population de salariés, mais aussi des éléments financiers et les contraintes de gestion.

Retrouvez l'intégralité de cet article en pages 52-53 de La Semaine Vétérinaire n° 1784.

Françoise Sigot
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK