Visites sanitaires bovine : la campagne 2020 est lancée - Le Point Vétérinaire.fr

Visites sanitaires bovine : la campagne 2020 est lancée

Clothilde Barde | 10.02.2020 à 09:00:05 |
bovin
© tomazl

Depuis le 22 janvier dernier, la campagne 2020-2021 de visites sanitaires obligatoires dans la filière bovine a débuté. Ces visites concernent tous les élevages commerciaux de bovins et portent sur l’utilisation des antiparasitaires.

Favoriser une utilisation raisonnée des antiparasitaires en élevage de bovins. Tel est l’objectif de la campagne 2020-2021 de visites sanitaires obligatoires (VSE) dans la filière bovine qui a été lancée le 22 janvier dernier.
Une gestion raisonnée des antiparasitaires
En effet, comme le précise la note, les VSE ont un triple objectif : sensibiliser les éleveurs à une thématique d’intérêt en santé publique, collecter des informations sur les élevages et renforcer le lien entre l’éleveur, son vétérinaire sanitaire et l’administration. C’est pourquoi, étant donné la problématique actuelle d’apparition de résistance aux antiparasitaires en élevages, cette nouvelle campagne devrait permettre d’aborder avec l’éleveur, les risques liés à l’utilisation des antiparasitaires (zootechniques, économiques, environnementaux et de santé publique), de lui faire prendre conscience de l‘importance d’« utiliser des moyens de surveillance et de gestion du risque parasitaire adaptés » (gestion raisonnée).
Un calendrier défini
Ces VSE sont réalisées par le vétérinaire sanitaire désigné par l’éleveur, sous la responsabilité de la direction départementale en charge de la protection des populations du département. Comme l’an dernier, la campagne 2020 se terminera au 31 décembre 2020 avec une fin des enregistrements des visites sur le site de la téléprocédure le 31 janvier 2021 et elle concerne les élevages bovins possédant 5 bovins ou plus en début de campagne ou une moyenne de 5 bovins ou plus sur l'année précédente, y compris les ateliers d'engraissement dérogataires. Les centres d’insémination artificielle et les marchés ne sont pas concernés. 

Clothilde Barde
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application