Visites sanitaires bovine : la campagne 2020 est lancée

Clothilde Barde | 10.02.2020 à 09:00:05 |
bovin
© tomazl

Depuis le 22 janvier dernier, la campagne 2020-2021 de visites sanitaires obligatoires dans la filière bovine a débuté. Ces visites concernent tous les élevages commerciaux de bovins et portent sur l’utilisation des antiparasitaires.

Favoriser une utilisation raisonnée des antiparasitaires en élevage de bovins. Tel est l’objectif de la campagne 2020-2021 de visites sanitaires obligatoires (VSE) dans la filière bovine qui a été lancée le 22 janvier dernier. Une gestion raisonnée des antiparasitaires En effet, comme le précise la note, les VSE ont un triple objectif : sensibiliser les éleveurs à une thématique d’intérêt en santé publique, collecter des informations sur les élevages et renforcer le lien entre l’éleveur, son vétérinaire sanitaire et l’administration. C’est pourquoi, étant donné la problématique actuelle d’apparition de résistance aux antiparasitaires en élevages, cette nouvelle campagne devrait permettre d’aborder avec l’éleveur, les ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Clothilde Barde
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK