VetPrev : Boehringer Ingelheim et ENVT annoncent leur partenariat - Le Point Vétérinaire.fr

VetPrev : Boehringer Ingelheim et ENVT annoncent leur partenariat

Michaella Igoho-Moradel

| 20.09.2022 à 16:09:00 |
© FatCamera

Le laboratoire Boehringer Ingelheim est désormais partenaire de VetPrev, un pôle développé au sein du Centre Hospitalier Universitaire Vétérinaire des Animaux de Compagnie (CHUVAC) de l’École Nationale Vétérinaire de Toulouse (ENVT).  

La prévention est au cœur de la mission de VetPrev, un pôle spécialisé dans la prise en charge de l’animal sain. Il a « pour objectif de comprendre comment optimiser la santé néonatale et pédiatrique du chien et du chat, mais aussi de mieux comprendre le vieillissement du chien ». VetPrev est impliqué dans différents projets de recherche orientés « prévention et longévité ». Il collabore également avec avec NeoCare, « unité propre de recherche clinique de l’ENVT, particulièrement reconnue en matière de reproduction, néonatalogie, pédiatrie et élevage canin et félin ».

Le programme VetPrev propose des plans de prévention et des services aux propriétaires et éleveurs tels des visites et audits d’élevages de chiens ou chats, avec rapports de visites pour le vétérinaire et l’éleveur.

Pour Nadège Perier, Responsable Technique Vétérinaire chez Boehringer Ingelheim « En apportant aux vétérinaires des réponses à des questions techniques notamment autour des maladies néonatales des chiens et des chats, en aidant aux diagnostics via des autopsies ou analyses, VetPrev facilite la compréhension de certaines maladies détectables et prévisibles. Nous aidons ainsi la profession à progresser en matière de prévention et bien-être animal ».

Ce pôle est aussi impliqué dans le projet Inspire, lancé en 2019, et qui vise à mieux comprendre le vieillissement non seulement du chien mais également de l’Homme.

« Chercheurs, enseignants, étudiants, vétérinaires, industriels de la santé, nous sommes tous convaincus de l’importance de la prévention dans le parcours de soin de l’animal de compagnie. En conjuguant nos efforts avec Boehringer Ingelheim, nous progresserons plus vite et pourrons apporter  la meilleure formation possible aux étudiants et accélérer la recherche clinique » souligne Aurélien Grellet, Directeur du CHUVAC de Toulouse

Michaella Igoho-Moradel

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application