Vetcompass : une nouvelle étude sur les lymphomes félins

Tanit Halfon | 18.12.2020 à 17:58:40 |
chat
© iStock-Bill Oxford

Elle montre que l’âge, le sexe, le statut vaccinal et le fait d’avoir ou pas une assurance santé sont des facteurs de risque d’apparition de la maladie.

Une nouvelle étude du programme Vetcompass du Royal Veterinary College (RVC) de l’Université de Londres s’est penchée sur les lymphomes félins. Ce sont 562 446 consultations de chats vus en consultation entre le 1er janvier et le 31 décembre 2016 dans 626 cliniques partenaires au Royaume-Uni, qui ont été inclue dans l’étude. Il en est ressorti 271 cas de lymphomes (2,6%), soit une prévalence annuelle de 48 sur 100 000 (44-56) et une incidence annuelle de 32 sur 100 000 (26-35). Le lymphome touchant la cavité abdominale était la présentation la plus fréquemment rencontrée (118 cas), suivie de l’atteinte ganglionnaire (15,8%) ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application