Vet’Alforme, pour aider les praticiens dans la pratique de la physiothérapie

Valentine Chamard | 22.04.2021 à 09:36:00 |
© Lou Bopp-iStock-iStock

Parce que la physiothérapie gagne à être développée en France, Vet’Alforme apporte un ensemble de services et outils digitaux pour accompagner les vétérinaires dans la pratique de cette activité.

Vet’Alforme, émanation du centre de rééducation et de remise en forme Alforme (basé sur le campus de l’ENVA), proposera à partir de mai 2021 de nouveaux services pour accompagner les vétérinaires dans la pratique de la physiothérapie, qu’ils soient débutants ou plus aguerris. Ce service est né du constat que, d’un côté, l’intérêt pour la physiothérapie s’agrandit (volonté d’une prise en charge globale d’une maladie, comme l’arthrose, développement des matériels et techniques disponibles, motivation des propriétaires pour le bien-être de leur animal)  et, que de l’autre, le nombre de structures qui la propose est encore restreint. «  A titre de comparaison, on observe en France un ratio de 85 000 kinésithérapeutes pour 100 000 médecins généralistes, contre 0,5% de vétérinaires pratiquant la physiothérapie (une vingtaine de centres pour 7000 cliniques)», souligne Hélène Tiberghien, praticienne exclusive en physiothérapie au CHV NordVet (Nord) et membre de Vet’Alforme. Notre consoeur regrette que « ce vrai plus pour les cliniques » soit si peu répandu. Pour elle, cela s’explique par un manque de connaissances pratiques et théoriques (pas de formation initiale), une difficulté à prescrire ce service, mais aussi une crainte que l’activité ne soit pas rentable.

Un outil pour générer des protocoles sur-mesure

C’est pour apporter une solution à ces freins que Vet’Alforme a été créé, offrant un ensemble de services et d’outils qui vont permettre aux praticiens de mettre en place la physiothérapie, de les accompagner et de rentabiliser leur investissement. La pierre angulaire du service repose sur le logiciel Physio Advices, un outil en ligne conçu par Vet’Alforme, qui propose, à partir du matériel disponible pour le praticien et les données cliniques de l’animal, un protocole recommandé de physiothérapie sur-mesure, avec les exercices à effectuer à la clinique et au domicile, que le vétérinaire pourra bien sûr modifier.  Les exercices proposés sont accompagnés de tutoriels décrivant précisément les gestes à accomplir, qui peuvent aussi être matérialisés sous forme de fiches. Autre service apporté par Vet’Alforme, un coaching associant  audit en ligne pour la mise en place de l’activité dans la clinique (choix du matériel en particulier), une aide au diagnostic, des formations (possibilité de formations inter- et intra-entreprises personnalisées pour toute l’équipe), des outils pour communiquer auprès des clients. Une documentation bibliographique sera également mise à disposition et des protocoles de recherche pourront être mis en place. Enfin, Vet’Alforme ambitionne de devenir le « premier réseau vétérinaire autour de la physiothérapie » en animant un espace communautaire entre membres et en organisant divers évènements. Les modalités d’adhésion, avec des droits d’entrée et un abonnement annuel, seront précisées lors du lancement du service en mai 2021.

Valentine Chamard
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK