Vaccin Purevax RCP Ch FeLV : une remise à disposition début 2024 - Le Point Vétérinaire.fr

Vaccin Purevax RCP Ch FeLV : une remise à disposition début 2024

Michaella Igoho-Moradel

| 14.12.2023 à 10:30:00 |
© Istock - PatrickdeSouza

Aucune alternative n’est disponible en ce qui concerne la valence chlamydiose.

En rupture d'approvisionnement depuis le 30 juin 2023, le vaccin Purevax RCP Ch FeLV (Boehringer Ingelheim) ne sera pas remis sur le marché avant début 2024. L’Agence nationale du médicament vétérinaire (Anses-ANMV) rappelle qu’aucune alternative n’est disponible en ce qui concerne la valence chlamydiose. L’autre spécialité Purevax Rcp Ch est également en rupture. Les autres alternatives ne sont plus disponibles sur le marché. « Les chats habituellement vaccinés avec Purevax RCP Ch FeLV peuvent continuer à être vaccinés avec Purevax RCP FeLV pour poursuivre la couverture vaccinale contre les valences essentielles RCP et la leucose. Les chats à risque de Chalmydiose étant préférentiellement les chats de collectivités, des mesures strictes d’hygiène sont nécessaires, et pour les chats malades, la mise en place d’un traitement adapté et l’isolement de ces derniers sont des mesures appropriées. Eviter également les contacts entre chats (essentiellement dans la période du jeune âge) jusqu’à ce que l’animal puisse être vacciné » recommande l’ANMV.

Purevax RCP Ch FeLV est indiqué pour l’immunisation active des chats âgés de 8 semaines et plus : contre la rhinotrachéite virale du chat pour la réduction des signes cliniques, contre la calicivirose féline pour la réduction des signes cliniques, contre les infections causées par Chlamydophila felis pour la réduction des signes cliniques, contre la panleucopénie infectieuse féline pour la prévention de la mortalité et des signes cliniques, la leucose féline pour la prévention d'une virémie persistante et des signes cliniques de la maladie associée.

Michaella Igoho-Moradel

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application