Une vaste étude sur les troubles cognitifs des chiens âgés

Valentine Chamard | 08.04.2021 à 10:46:00 |
© marcinm111/iStockphoto

L’institut Purina  s’associe à la Morris Animal Foundation pour faire progresser les connaissances sur la sante cérébrale des chiens seniors.

Le Purina Institute vient d’entamer une collaboration avec la Morris Animal Foundation*, qui mène une étude prospective sur 3000 golden retrievers, afin de faire progresser les connaissances sur le syndrome de dysfonctionnement cognitif canin. « Chez les chiens, le syndrome de dysfonctionnement cognitif lié à l’âge affecte environ 14 % des chiens âgés de 8 ans et plus. La performance cérébrale décline naturellement avec l’âge, mais peut aussi conduire à des troubles du comportement associés au syndrome de dysfonctionnement cognitif qui comprend agitation nocturne, oubli des routines de la maison, pertes de repères et d’apprentissages (mictions et défécations inappropriées), réduction de la sociabilité avec la famille et envers les autres animaux », rappelle Purina.

Un syndrome méconnu

« A l’heure actuelle, on connait peu le syndrome de dysfonctionnement cognitif, estime Tiffany Grunert, présidente de la Morris Animal Foundation. Mais avec les observations des propriétaires dévoués et des vétérinaires, et avec l’aide du Purina Institute, nous savons que nous pourrons aider les chiens partout dans le monde à profiter d’une meilleure qualité de vie même dans leur grand âge. " Purina, à l’origine de l’aliment Purina Pro Plan NC Neurocare indiqué pour aider à améliorer la fonction cérébrale, a déjà démontré qu’une intervention nutritionnelle ciblée précoce aide à soutenir le fonctionnement du cerveau à mesure que les chiens vieillissent. « Grâce à cette nouvelle collaboration, des milliers de données sur les signes de syndrome de dysfonctionnement cognitif chez le golden retriever seront recueillies et analysées afin d’améliorer la compréhension de l’incidence, de la prévalence et des facteurs de risque du déclin cognitif », indique le petfooder.

* La mission de la Morris Animal Foundation est de « faire le pont entre la science et les ressources pour faire progresser la santé des animaux ». Fondée à Denver en 1948, elle est l’un des plus importants organismes de recherche en santé animale à but non lucratif au monde. La « Golden Retriever Lifetime Study” est l’une des plus grande étude prospective menée aux Etats-Unis. Son but est d’identifier les divers facteurs de risque (alimentation, environnement, mode de vie, génétique) de cancer et d’autres maladies chez le chien, grâce à l’appui des vétérinaires et des propriétaires de plus de 3000 golden retrievers inclus dans le programme.

Valentine Chamard
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK