Une production de miel en nette baisse en 2016

Tanit Halfon | 23.10.2017 à 13:13:52 |
miel
© nitrub - iStock

La production de miel de 2016 (hors DOM-TOM) a diminué de 33% en volume par rapport à l’année 2015, malgré une hausse des apiculteurs déclarés auprès de la DGAL. Des mauvaises conditions météorologiques, un taux de mortalité élevé et une pression exacerbée du frelon asiatique, notamment en Bretagne, expliquent ces mauvais résultats.

FranceAgrimer a publié le bilan de la production de miel en 2016, hors DOM-TOM. Les données récoltées proviennent d’une enquête réalisée auprès des organisations de producteurs et des apiculteurs. En 2016, la production s’élève à 16 099 tonnes, soit une diminution de 33% en volume par rapport à 2015. Plusieurs raisons peuvent expliquer ces mauvais résultats : précipitations marquées au printemps et sécheresse estivale (année 2015 plus clémente), taux de mortalité élevée, hausse de la présence de Vespa velutina, surtout en Bretagne.   Cette baisse peut sembler en contradiction avec la hausse du nombre d’apiculteurs déclarés auprès de la direction générale de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Tanit Halfon
Sur le même thème
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK