Une nouvelle association Vétérinaires homéopathes de France

Tanit Halfon

| 16.11.2021 à 14:54:00 |
© iStock-IvanBajic

Sa création découle de la récente déclaration de l’Ordre sur les pratiques médicales non conventionnelles ou non reconnues. Quatre vétérinaires praticiens pratiquant l’homéopathie vétérinaire en sont à l’initiative.

Faisant suite à l’avis de l’Académie vétérinaire de France sur l’homéopathie vétérinaire, le Conseil national de l’Ordre des vétérinaires avait publié le 18 octobre 2021 un communiqué sur les pratiques médicales non conventionnelles ou non reconnues. Y était mis en exergue le fait que ces pratiques, incluant l’homéopathie, relevaient en l’état actuel des connaissances, au mieux, d’un effet contextuel. De fait, pour l’Ordre, les formations continues en homéopathie ne peuvent donner lieu à la délivrance de crédits de formation continue. De plus, il convient de bannir certaines appellations comme « vétérinaire homéopathe » ou « exercice exclusif en homéopathie ».

Dans ce contexte, quatre vétérinaires homéopathes ont décidé de créer une association « Vétérinaires homéopathes de France » avec pour objectif « d’agir pour le développement et la défense de l’homéopathie vétérinaire en France, rassembler l'ensemble des vétérinaires pratiquant l'homéopathie vétérinaire comme thérapeutique complémentaire, intégrée dans les démarches de soin, pour la bien-traitance animale, la santé des êtres vivants et dans le respect de l'environnement. »

Cette nouvelle association va en rejoindre une autre, HoméoFrance, qui est un réseau regroupant plusieurs professionnels de santé, des enseignants, chercheurs, industriels du médicament, et aussi patients.

Les membres du bureau de l’association sont : Richard Blostin, président ; Marie-Noëlle Issautier, vice-présidente ; Christine Filliat, secrétaire ; et Loïc Guiouillier, trésorier.

Pour adhérer à l’association, il suffit de remplir un bulletin d’adhésion, accessible via ce lien.

Tanit Halfon

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application