Une nouvelle application pour la signature électronique - Le Point Vétérinaire.fr

Une nouvelle application pour la signature électronique

Tanit Halfon

| 29.05.2024 à 09:54:00 |
© iStock-Tippapatt

Un confrère a développé une solution digitale sécurisée de signature électronique, Sign.vet, permettant à la fois de faire signer les détenteurs d’animaux comme les vétérinaires. Son lancement est prévu pour septembre 2024.

Sign.vet est une nouvelle application de signature électronique développé spécifiquement pour le secteur vétérinaire. Développée par le vétérinaire Timothée Audouin, cette solution digitale sera disponible à partir de septembre 2024. A ce stade de développement, son positionnement est double : d’une part permettre de faire signer les détenteurs d’animaux, par exemple pour les consentements de soins, devis, bilans sanitaires, reconnaissances de dettes, etc. D’autre part, faire signer les vétérinaires, par exemple pour les ordonnances, certificats médicaux, rapports d’expertise, évaluations comportementales, etc. Cette solution sera adossée aux logiciels métiers, au moins 4 pour l’instant, afin de faciliter son utilisation.

Pour ce qui est de la signature client, il suffira de cliquer sur un onglet spécifique sur son logiciel métier afin de générer le process de signature électronique. 4 cas de figure seront possibles : faire signer son client en consultation directement sur sa tablette/smartphone (avec le stylet) ; faire signer en consultation via l’envoi d’un code par sms à son client  ; faire signer à distance via un sms ; faire signer à distance via un mail et un sms. Une fois le process de signature effectué, le document pourra alors être directement récupéré dans son logiciel métier.

Pour ce qui est de la signature vétérinaire, ce dernier devra télécharger une application sur son smartphone, et authentifier son profil. L’enclenchement du process de signature électronique passera aussi par un premier clic sur un onglet spécifique de son logiciel métier, ce qui enverra une notification sur son application. La signature se fera alors via son code personnel de compte, ou par reconnaissance faciale ou empreinte.

Dans les deux cas, il est indiqué que tous les documents sont supprimés des bases de données de Sign.vet après restitution des documents. Toutefois, un dossier de preuves du process est conservé ( « empreinte » du process) permettant de garantir l’intégrité du document signé en cas de litige. Tout utilisateur en possession d’un document signé pourra aussi vérifier de lui-même son authenticité via la site internet. A noter aussi que la solution est juridiquement garantie.

Pour le créateur de la solution, « l’objectif est de simplifier le processus de gestion des documents par les vétérinaires, en réduisant la consommation de papier, et favorisant une approche plus écologique dans nos pratiques quotidiennes. »

Plus d’informations en cliquant sur ce lien.

Tanit Halfon

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application