Une enquête sur la mortalité hivernale 2017-2018 des abeilles est lancée

Tanit Halfon | 11.07.2018 à 10:17:32 |
abeille
© © muratart - iStock

Suite aux signalements par les professionnels de la filière apicole d’une mortalité accrue des abeilles cet hiver, le ministère de l’Agriculture a décidé de lancer une enquête nationale. Objectif : estimer le taux de mortalité.

Le ministère de l’Agriculture a lancé le 6 juillet une enquête afin de faire le point sur les pertes subies par les apiculteurs l’hiver dernier, l’objectif étant d’estimer le taux de mortalité hivernale. Pour ce faire, 46 000 apiculteurs seront contactés par mail, et 3000 par courrier. La date limite pour répondre au questionnaire est fixée au 5 août.

Cette décision fait suite aux nombreuses remontées terrain signalant une augmentation des pertes hivernales par rapport aux précédentes années, notamment en Bretagne, Nouvelle-Aquitaine, Provence-Alpes-Côte-d’Azur et Bourgogne-Franche-Comté.

Les professionnels de la filière apicole tirent la sonnette d’alarme depuis quelques mois. Sous l’impulsion de l’union nationale de l’apiculture française (Unaf), une journée de mobilisation nationale pour interpeller les politiques sur cette problématique s’était déroulée le jeudi 7 juin. D’autres initiatives plus individuelles avaient également contribué à alerter l’opinion publique, comme l’organisation d’un convoi mortuaire de ruches mortes en Bretagne du lundi 30 avril au vendredi 4 mai, ou plus simplement la diffusion de vidéos sur les réseaux sociaux.

Le 19 juin, le ministère de l’Agriculture avait reçu une délégation d’apiculteurs de l’Unaf, de la Fédération française des apiculteurs professionnels et de la Confédération paysanne, afin de discuter de cette question. Cette rencontre avait abouti à la décision d’organiser « un état des lieux précis des mortalités, sur l’ensemble des territoires. » De plus, le ministère a annoncé sa volonté de saisir très prochainement l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) « pour analyser les moyens de renforcer le dispositif règlementaire de protection des abeilles et autres insectes pollinisateurs. »

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK