Un webinaire sur la brucellose canine

Tanit Halfon

| 24.06.2022 à 14:21:00 |
© iStock-Pekic

Face à des confirmations récentes d’infections à Brucella canis en France, chez des chiens d’élevage et de particuliers, une formation sur le sujet est organisée par l’AFVAC. Deux dates sont fixées, les 7 juillet et 22 septembre 2022. Les deux conférences sont prévues en visio.

L’Association française des vétérinaires pour animaux de compagnie (AFVAC) organise les 7 juillet et 22 septembre 2022, une visioconférence sur la brucellose canine. L’annonce toute récente de ces webinaires est liée à l’actualité. En effet, plusieurs cas d’infections à Brucella canis ont été confirmés récemment en France. L’infection a été confirmée dans 4 élevages de 4 départements, à la faveur d’avortements tardifs chez des chiennes de différentes races, en particulier sur des animaux originaires de Russie et Biélorussie (achats en ligne). En parallèle, des cas ont aussi été confirmés sur deux chiens de particuliers présentant une spondylodiscite : une chienne de 3 ans importée de Roumanie, et un chiot de 5 mois, adopté d’un élevage situé en région parisienne.

Des cas en Europe

La France n’est pas le seul pays concerné par une tendance à la recrudescence de la brucellose canine. En effet, en 2021, le Royaume-Uni avait signalé une soixantaine de cas, sur des chiens importés de Roumanie. Les Pays-Bas avaient aussi rapporté une hausse des cas depuis 2016, avec 18 cas confirmés en deux ans ; tous les chiens positifs avaient été également importés de Roumanie. Dans une autre étude, un bilan rétrospectif des cas de brucellose canine avait été fait, à partir des données du laboratoire IDEXX de 20 pays européens (période 2011-2016 – hors Hongrie et Roumanie). Il était ressorti 3,7% de tests positifs à la PCR et 5,4% à la sérologie. Plusieurs pays étaient concernés notamment l’Espagne et la Pologne pour la PCR (>5% de résultats positifs).

Par ailleurs, tout récemment, un cas humain d’infection à B. canis a été signalé aux Pays-Bas. Il s’agissait d’une femme ayant été exposée à un chien importé (illégalement).

Les webinaires seront animés par Claire Ponsart, responsable du laboratoire national de référence pour la brucellose à l’Anses, et Alain Fontbonne, professeur de reproduction animale à l’école nationale vétérinaire d’Alfort. Ils auront lieu à l’heure du déjeuner, entre 12h45 et 13h45.

Pour s’inscrire à l’une des sessions, et recevoir le line de connexion, envoyez un mail à Marie-France Devaux : marie-france.devaux@anses.fr

Tanit Halfon

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application