Un site sur la biosécurité en élevage porcin

Tanit Halfon | 13.03.2019 à 12:17:59 |
élevage porcin
© iStock-curtoicurto

Face au risque de peste porcine africaine, l’IFIP-institut du porc, en association avec la Société nationale des groupements techniques vétérinaires, a mis en ligne des fiches rappelant les mesures de biosécurité à appliquer en élevage de porcs.

Depuis l’arrivée de la peste porcine africaine (PPA) en Belgique, les autorités sanitaires, ainsi que les acteurs de l’élevage, se mobilisent pour éviter son introduction sur le territoire national. Dans ce contexte, l’IFIP-institut du porc, en collaboration avec la Société nationale des groupements techniques vétérinaires (SNGTV), a lancé un site internet dédié à la biosécurité. Plusieurs documents sont accessibles, notamment : - une synthèse sur la biosécurité externe et interne ; - des fiches techniques détaillant les points clés en terme de biosécurité ; - des documents rappelant les formes cliniques de la maladie et les critères de suspicion clinique en élevage de porcs domestiques ; - une grille ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK