Un référent bien-être dans les élevages en 2022

Clothilde Barde | 06.01.2021 à 08:00:00 |
elevage mixte
© pixinoo

D’après le décret n° 2020-1625 paru au Journal officiel du 20 décembre 2020, chaque élevage devra nommer un référent bien-être animal d’ici au 1er janvier 2022.

Un encadrement de certaines pratiques d'élevage susceptibles d'occasionner des souffrances pour les animaux ainsi que la mise en place d'une formation des éleveurs aux pratiques d'élevage respectueuses du bien-être animal, sont parmi les 15 mesures annoncées le 15 janvier 2020 par le ministre de l’agriculture, visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale qui prendront effet dans un an.Décrétées par le Conseil d'Etat le 20 décembre 2020, les dernières mesures relatives au bien-être des animaux (BEA) d’élevage et de compagnie sont parues au Journal officiel (décret n° 2020-1625). Vers un meilleur respect du bien être animal L’objectif est de mettre fin ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Clothilde Barde
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK