Un référent « bien-être animal » dans les élevages dès 2022

Marine Neveux

| 29.12.2021 à 11:27:00 |
© danchooalex/iStockphoto

Le Gouvernement s’était engagé (il y a près de deux ans) à nommer dans chaque élevage d’un référent bien-être animal disposant d'une formation spécifique. Cette mesure devrait être effective au 1er janvier 2022. En effet, l'arrêté d'application vient d’être publié ce 29 décembre 2021 au Journal officiel.

Le décret n° 2020-1625 du 20 décembre 2020 prévoyait qu'un référent bien-être animal soit nommé dans chaque élevage au plus tard au 1er janvier 2022. L’arrêté précisant les modalités de désignation de ce référent a été publié ce 29 décembre 2021 au Journal officiel.Ainsi, au 1er janvier 2022, les élevages d’animaux domestiques et d’animaux sauvages apprivoisés ou tenus en captivité devront désigner un référent en charge du bien-être animal. « Cette nouvelle obligation est assortie d’une obligation de formation pour les référents en élevage de porcs et de volailles. Les référents de ces filières devront s’engager dans un parcours de formations labellisées et prises en charge par les organismes Vivéa et ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Marine Neveux

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application