Un plan d’action contre la cybercriminalité liée aux espèces sauvages

Michaella Igoho-Moradel | 17.10.2018 à 15:24:05 |
Cybercriminalité
© nito100 - iStock

Le Fond international pour la protection des animaux (IFAW) lance un plan d’action mondial pour lutter contre les trafics d’espèces sauvages en ligne.

Le trafic en ligne d’espèces menacées ne cesse de croître. « Des preuves toujours plus nombreuses montrent que les trafiquants quittent les marchés physiques au profit des marchés en ligne. Ils utilisent en effet de plus en plus internet pour vendre aux consommateurs des espèces protégées vivantes qu’ils ont braconnées » dénonce le Fond international pour la protection des animaux (IFAW),

Pour lutter contre cette cybercriminalité, l’IFAW a annoncé le 14 octobre, le lancement d’un plan d’action mondial lié aux espèces sauvages. Objectif : rassembler des acteurs essentiels de la lutte contre les trafiquants d’espèces sauvages en ligne. L’organisation insiste sur le rôle essentiel des secteurs public et privé améliorer la coordination et la communication entre les gouvernements, les organisations intergouvernementales, les organismes de répression, les entreprises privées, les organisations non gouvernementales et les universitaires. « Il est également indispensable de créer un réseau afin d’arriver à éradiquer les réseaux criminels » indique l’IFAW.

Les délégués des gouvernements, du secteur privé, des ONG, des OIG et des milieux universitaires sont invités à manifester au plus vite leur soutien à la lutte contre la cybercriminalité liée à la faune sauvage en s’engageant dans la salle des promesses lors de la conférence ou par le biais du hashtag #EndWildlifeCrime. Les délégués intéressés pour rejoindre l’approche intersectorielle sont encouragés à signaler leur désir de participer au Plan d’action.

Michaella Igoho-Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK