Un périmètre élargi pour le Fichier I-Cad - Le Point Vétérinaire.fr

Un périmètre élargi pour le Fichier I-Cad

Valentine Chamard

| 21.11.2023 à 15:31:00 |
© Maximilian100-iStock

Ingenium animalis est reconduit pour dix ans dans sa délégation du Fichier national I-Cad. L’occasion de rappeler les fondements de sa mission et de présenter ses projets.

Gestionnaire du Fichier National I-CAD sous délégation du ministère de l’Agriculture de 2013 à 2023, Ingenium animalis avait remporté fin 2022 l’appel à candidatures pour une nouvelle délégation de dix ans. L’arrêté de fonctionnement précisant le fonctionnement et les nouvelles missions de la délégation vient d’être publié au Journal Officiel. « Cette seconde délégation nous permet d’inscrire notre mission dans la durée et de continuer à construire - en collaboration avec le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire - les outils de pilotage permettant d’améliorer la connaissance de la filière et d’accompagner sa prise de décision », précise notre confrère Pierre Buisson, président d’Ingenium animalis. Si les missions du Fichier National I-CAD continuent de s’appuyer sur le triptyque "traçabilité, suivi sanitaire et bien-être animal", les nouvelles dimensions de la délégation visent en particulier à élargir la traçabilité et à favoriser le bien-être animal. 

4 projets phares

« Le bien-être animal est sans conteste l’un des enjeux majeurs des nouveaux projets conduits par Ingenium animalis au travers du fichier national I-CAD, avec quatre projets phares à venir à partir de 2024 », indique l’organisme. Et plus précisément :

-une interface de programmation (API) permettant la labellisation de annonces de don ou vente d’animaux (avec authentification des animaux grâce à la vérification de leur identification par I-Cad ; déjà disponible pour les dons, elle sera aussi prévue pour les annonces de cession),

-une plateforme dédiée pour la Base Nationale des Opérateurs, afin de permettre aux opérateurs (élevage, animalerie, association, refuge ou fourrière) de s’inscrire et de déclarer leurs installations,

- deux nouvelles plateformes de commande assurant la traçabilité des puces et des passeports (avec centralisation dans le Fichier National I-Cad),

-un registre des passeports pour les chiens, chats et furets, assurant la traçabilité de ces documents via une plateforme de commandes, ainsi que l’enregistrement des passeports européens par les vétérinaires lors de l’introduction d'un animal sur le territoire national.

«  En élargissant le périmètre des données collectées et gérées au travers du Fichier National I-Cad, la nouvelle délégation va permettre d’accompagner le Ministère et ses services, mais également l’ensemble des acteurs vers une meilleure connaissance quantitative et qualitative de la filière », conclut Ingenium animalis.

Valentine Chamard

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application