Un observatoire des anomalies génétiques chez les petits ruminants

Clothilde Barde

| 09.05.2022 à 14:00:00 |
© Smederevac

Pour répondre aux exigences de santé et bien-être animal, d’image de la filière et de résultats économiques de l’éleveur, le projet CASDAR PRÉSAGE, piloté par l’Institut de l’élevage (IDELE), a été mis en place.

Evaluer les conditions nécessaires à la création d’un observatoire des anomalies génétiques chez les petits ruminants, pour les gérer le plus rapidement possible afin d’éviter leur propagation dans la population est l'objectif du projet CASDAR PRÉSAGE d'IDELE, dont  les laboratoires du centre INRAE Occitanie-Toulouse Génétique, Physiologie et Systèmes d’Elevage (GenPhySE) et Interactions Hôtes-Agents Pathogènes (IHAP) sont partenaires. En effet, comme l'indique un communiqué publié le 21 avril dernier par l'Inrae, "ces dernières années, les filières de production de petits ruminants ont rapporté l’émergence d’anomalies génétiques (épidermolyse bulleuse, cornage…)". Le développement des outils génomiques, notamment la mise en place de la sélection génomique ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Clothilde Barde

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application