Un nouvel acteur des pompes funèbres animalières

Valentine Chamard | 30.06.2021 à 10:25:00 |
© IgorSokolov-istock

Les sociétés Funecap et Sacpa lancent leur offre de crématoriums animaliers, via une filiale dédiée, la Société des Crématoriums pour Animaux.

Funecap, «  leader français du funéraire » (à travers notamment sa marque Roc Eclerc et ses cinquante crématoriums sous gestion) et Sacpa, qui propose des services de gestion de fourrière et de refuge au sein de quarante structures en France, annoncent le lancement d’une nouvelle activité dédiée à la gestion des crématoriums animaliers. « Fondé en 2010, Funecap a développé une expertise poussée ainsi qu’un réseau d’infrastructures permettant d’accompagner les familles dans les meilleures conditions », précise la société. « Créée il y a plus de vingt ans, Sacpa est devenue le leader français de la gestion de l’animal en zone habitée. Elle dessert plus de 30 millions d’habitants en proposant une offre sans cesse plus étendue de services autour de l’animal de compagnie. » Les deux partenaires entendent « moderniser ensemble le secteur des crématoriums animaliers autour de valeurs humaines et du respect de l’animal pour s’imposer comme un acteur phare. Pour les familles, les équipes vétérinaires sont les  interlocuteurs de choix lors de la fin de vie de leur animal. Funecap et Sacpa s’apprêtent ainsi à déployer une offre innovante construite avec et pour les vétérinaires, autour de quatre engagements forts : le service le plus efficace, les prix les plus justes, la meilleure traçabilité de l’activité et l’anticipation des normes environnementales les plus strictes. Cette offre sera déployée en deux temps via une filiale dédiée, la Société des Crématoriums pour Animaux, avec, dans les vingt-quatre mois qui viennent, l’ouverture de cinq sites majeurs couvrant l’ensemble du territoire métropolitain puis, dans les cinq années suivantes, l’ouverture de centres de proximité qui permettront de répondre aux attentes les plus locales ».

Un mode de gouvernance participatif s’appuyant sur des associés vétérinaires

La Société des Crématoriums pour Animaux adoptera un mode de gouvernance participatif s’appuyant sur des associés vétérinaires et sur la constitution d’un comité composé de professionnels du secteur, « pour éclairer les décisions d’une équipe dirigeante également issue du milieu vétérinaire et la possibilité d’investir dans la nouvelle société selon des modalités claires et contrôlées par l’Autorité des Marchés Financiers ».

Valentine Chamard
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK