Un master pour mieux lutter contre la cruauté envers les animaux

Bénédicte Iturria | 06.12.2018 à 09:46:03 |
Microscope
© Motortion – istock

Le département de médecine vétérinaire et de productions animales de l’université Federico II de Naples, en Italie, propose, depuis la rentrée 2018, un master de deuxième niveau en science médico-légale vétérinaire.

Ce cursus a pour objectif de fournir aux étudiants des connaissances théoriques et pratiques approfondies dans le domaine de la médecine légale, appliquées à l’approche du lieu du crime et aux méthodes de laboratoire. Le but est de former des professionnels et des experts capables d’offrir un soutien précieux aux autorités judiciaires, en leur fournissant des preuves permettant d’identifier les coupables d’actes de cruautés envers les animaux. 
Gaetano Oliva, directeur du département de médecine vétérinaire, a déclaré lors d’une interview télévisée : « Je suis fier que ce master en sciences judiciaires et médico-légales ait été créé. La situation actuelle oblige les vétérinaires à devenir des protagonistes, en coopération avec la police, dans l’identification des crimes contre les animaux qui ont jusqu’à présent fait l’objet de très peu d’enquêtes. »

Retrouvez l'intégralité de cet article en pages 18-19 de La Semaine Vétérinaire n° 1788.

Bénédicte Iturria
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK