Un faible impact de la maladie en Europe, selon l’Efsa - Le Point Vétérinaire.fr

Un faible impact de la maladie en Europe, selon l’Efsa

23.04.2012 à 06:00:00 |
©

Selon un rapport préliminaire de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), le virus de Schmallenberg a un impact faible en Europe compte tenu du nombre peu élevé de foyers et d’animaux malades par rapport à celui des élevages et à la taille du cheptel des pays touchés par cette affection.

Stéphanie Padiolleau Pour plus d’informations, voir La Semaine Vétérinaire n° 1492-1493 des 20 et 27 avril 2012 en pages 20 et 21

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application