Un état des lieux du mal-être des vétérinaires pour pouvoir agir

Reportage : Samuel Dollé

| 24.05.2022 à 18:16:00 |
©

Le 19 mai 2022, Joëlle Thiesset, praticienne en Savoie et présidente de l'association Vétos-Entraide a dévoilé, aux côtés de l'Ordre, les résultats d’une étude sur la santé psychologique des vétérinaires en France. Nous l'avons rencontré à Paris à cette occasion. Vidéo.

« Aujourd’hui on a un état des lieux et c’est vraiment exceptionnel déjà d’avoir des chiffres, de confirmer le taux de burn out, le taux d’idéation suicidaire, de réaliser la catastrophe, et par conséquence de pouvoir agir » témoigne notre consoeur Joëlle Thiesset, praticienne en Savoie et présidente de l'association Vétos-Entraide. L'étude engagée par l'Ordre des vétérinaires et Vétos-Entraide avec l’Université de Bourgogne-Franche-Comté sur la santé psychologique des vétérinaires en France permet en effet de réaliser un état des lieux. Des résultats inquiétants comme ceux relatifs au suicide alors 4,8% des vétérinaires déclarent avoir eu des envies régulières de suicide, et 18,4% occasionnellement. « On va essayer de travailler sur les données qui sont ressorties, donc sur le workaholisme, sur la peur de l’erreur, sur la continuité de soins, sur la charge de travail, sur l’équilibre vie professionnelle – vie privée. Notre objectif est de fournir des ressources aux vétérinaires pour qu’ils puissent faire de la prévention, se protéger, agir du mieux »​​​​​ poursuit notre consoeur.

Lire le détail de l'enquête dans La Semaine Vétérinaire n°1946 du 27 mai 2022, et voir aussi la vidéo de Jacques Guérin, président du Conseil national de l'Ordre des vétérinaires sur cette étude.

Reportage : Samuel Dollé

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application