Un cas d’ESB atypique détecté en Espagne

Clothilde Barde | 27.08.2019 à 10:05:53 |
bovin
© Gabriele Grassl

L’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB) atypique a été de nouveau identifiée en Europe le 15 juillet dernier, selon la plateforme d’épidémiosurveillance en santé animale (Esa).

L’ESB atypique, qui pourrait être la résultante d’un changement spontané de conformation de la protéine prion des bovins adultes, survient de façon sporadique et rare. En effet, aucune association entre l’ESB atypique et l’alimentation contaminée ou l’ingestion de matériel infecté n’a pu être mise en évidence, et pour les cas de type L, il semblerait que le risque d’apparition de la maladie soit lié au vieillissement des animaux (Sala et al. 2012). Un statut inchangé C’est pourquoi de nouveaux cas sont régulièrement détectés en Europe. Or, contrairement à l’ESB classique, la détection d’ESB atypique n’impacte pas le statut sanitaire officiel d’un pays ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Clothilde Barde
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK