Un bilan 2017 positif pour la fièvre catarrhale ovine dans le cadre des échanges franco-espagnol

Clothilde Barde | 02.03.2018 à 12:21:19 |
vache
© beaer_photo - iStock

Dans le cadre du protocole d’échanges de bovins, ovins et caprins franco-espagnol, une surveillance du statut immunitaire des jeunes bovins pour la fièvre catarrhale ovine (FCO) doit être réalisée chaque année afin de garantir l’acquisition d’une immunité colostrale contre les sérotypes 8 et 4.

La France métropolitaine étant classé en zone réglementée pour la FCO de sérotypes 8 et 4 depuis le 28 décembre 2017, les autorités françaises doivent garantir aux autorités espagnoles que les jeunes bovins qu’ils exportent sont bien immunisés via le colostrum maternel contre la maladie (Instruction technique DGAL/SDSPA/2018-3 02/01/2018 annexe 3 ).
Pour cela, un programme de surveillance a été mise en place de mai à décembre 2017 sur des jeunes bovins de moins de 70 jours, non vaccinables, mais issus de mères vaccinées. Pendant cette période, 741 prélèvements ont été réalisés, parmi des ateliers tirés au sort ayant au moins 5 bovins de moins de 60 jours et dont la validité vaccinale des mères avant le part avait été vérifiée. Au total, les analyses ont concerné 203 troupeaux vaccinés dans neuf départements.

Des résultats satisfaisants
Le 20 février 2018, la Direction générale de l'alimentation a remis les conclusions de ces analyses. Les résultats obtenus pour l’année 2017 se sont encore révélés être entièrement satisfaisants car, comme lors de la campagne menée en 2016, aucun résultat positif n’a été décelé. Ces éléments ont été transmis aux services vétérinaires espagnols afin qu’ils soient assurés du respect correct des conditions du protocole bilatéral. Ce programme sera donc reconduit à partir de mai 2018.

 

Clothilde Barde
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK