Un baromètre sur l’assurance santé animale

Valentine Chamard | 21.07.2017 à 15:28:03 |
assurance santé animale
© © shironosov – iStock

Hyperassur.com, comparateur d’offres d’assurance, publie une étude centrée sur les mutuelles pour chiens et chats.

A partir de sa base de données, la société Hyperassur.com a pu établir le profil des animaux assurés et de leurs propriétaires*. Ainsi, un chien mâle de moins de 2 ans est le portrait-robot de l’animal que les Français cherchent le plus à protéger avec une assurance santé. 75% des demandes de comparaisons concernent des chiens, 24 % des chats et 1% les NAC. Un animal sur sept pour lequel son maître compare les assurances est un mâle, et ils sont six sur dix à le faire avant les deux ans de leur compagnon (30% des comparaisons concernent des animaux de moins d’un an). Les 5 races de chiens les plus assurées sont le bouledogue français, le labrador, le chihuahua, le berger allemand et le beagle. Six consommateurs sur dix qui cherchent à assurer leurs animaux sont des femmes. Ce sont les jeunes actifs qui plébiscitent le plus l’assurance santé des animaux : 56 % ont en effet moins de 40 ans (31% ont même moins de 30 ans).

Type de contrat souscrit

Les assureurs spécialisés dans la santé des animaux proposent en principe trois niveaux de gamme dans leurs offres (économique, medium et haut de gamme). 98,5% des Français qui assurent leur compagnon s’orientent vers une formule d’entrée de gamme. Au final, le prix moyen d’une mutuelle pour animaux s’avère est de 24€/mois pour un chien, 18€/mois pour un chat et 17 € pour un NAC. « L’assurance santé des animaux est un marché d’équipement (et non de renouvellement comme l’assurance auto par exemple). Cela explique l’attrait pour les formules d’entrée de gamme », analyse Jérôme Chasques, directeur général d’Hyperassur.com. «Les consommateurs ont plutôt une démarche de « découverte » avant d’envisager peut-être une protection plus performante. Les contrats économiques restent intéressants car ils remboursent au minimum entre 50 et 80% des frais vétérinaires. Les données (comme l’âge et les types d’animaux) permettent ensuite de se rendre compte parfaitement de l’investissement que peut représenter un chien ou un chat de race. Le montant des cotisations est finalement assez faible au regard du prix d’achat de ces animaux. Les propriétaires veulent le meilleur pour leurs compagnons dès le plus jeune âge et n’attendent plus qu’ils soient malades pour envisager de les assurer. Enfin, il faut rappeler une chose : plus d’un tiers des Français a une mauvaise compréhension de son propre contrat santé, ce qui rend d’autant plus difficile la tâche d’éveiller les consommateurs à l’assurance santé des animaux. Il s’agit d’un produit majoritairement digital correspondant principalement à un public jeune. L’assurance santé des animaux mériterait ainsi d’être plus connue de par ses bénéfices autant pour les animaux que pour les propriétaires ! », souligne-t-il.

*Il s’agit d’une analyse des données issues des formulaires de comparaison en ligne. Pour cette étude, un échantillon de 30 000 comparaisons sur l’année 2017, qui ont été jusqu'à la mise en relation (l'internaute a choisi une offre et a souhaité être mis en relation avec l'assureur concerné) a été sélectionné. Hyperassur.com travaille avec 6 assureurs spécialisés dans l'assurance des animaux.

 

Valentine Chamard
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK