Un article synthétise les bonnes pratiques de la médecine médico-légale vétérinaire

Tanit Halfon | 02.03.2021 à 13:59:00 |
chien en cage
© iStock-sasesisuso

Cet article est le premier d’une série sur la médecine légale vétérinaire. Il détaille les étapes à suivre pour examiner un animal vivant suspect d’avoir été maltraité.

A l’instar de ce qui se pratique en humaine, la médecine médico-légale vétérinaire doit répondre à un cadre strict pour l’examen des animaux abusés. Ce cadre a été récemment détaillé par une équipe de vétérinaires américains, dans la revue « Forensic Science International : Reports ». L’article, publié en fin d’année dernière, synthétise les normes minimales et bonnes pratiques à appliquer lors de l’examen d’un animal vivant suspect d’avoir été maltraité. A noter que ce genre d’examen s’inscrit dans un cadre légal qui diffère suivant les pays. « L’objectif est de s’assurer de la mise en œuvre des étapes appropriées lors de l’examen, afin d’identifier, ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK