Un arrêté définit les mesures de biosécurité pour le transport des suidés

Tanit Halfon | 06.05.2019 à 13:02:16 |
transport porc
© iStock-Ben185

Dans le cadre du plan de lutte contre la peste porcine africaine, l’arrêté du 29 avril 2019 précise les bonnes pratiques de transport des suidés vivants. Les transports de suidés de compagnie ne sont pas concernés par la réglementation.

La lutte contre la peste porcine africaine continue. Dernière mesure en date, l’arrêté du 29 avril 2019 qui définit les bonnes pratiques de biosécurité pour le transport des suidés vivants. Sont précisées les modalités d’organisation des transports (programmation), de réalisation ou encore de nettoyage/désinfection des camions. L’arrêté indique notamment l’interdiction de transporter simultanément des sangliers et des porcs domestiques. De plus, il rend obligatoire la désignation d’un référent en charge de la biosécurité, qui devra suivre une formation en ce sens. Toutes les mesures ne sont pas d’application immédiate. Il s’agit de celles relatives à la formation du personnel à la ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK