Tuberculose bovine : de nouvelles mesures de surveillance - Le Point Vétérinaire.fr

Tuberculose bovine : de nouvelles mesures de surveillance

Clothilde Barde

| 08.11.2021 à 08:00:00 |
© PeopleImages

Les points essentiels pour l’organisation de la prochaine campagne de prophylaxie (2021-2022) de tuberculose bovine, qui précisent certaines dispositions de l'arrêté du 8 octobre 2021, ont été définies dans une instruction technique parue le 21 octobre 2021.

"La situation sanitaire reste préoccupante et les actions prévues au plan de lutte contre la tuberculose 2017/2022 doivent être poursuivies". C’est face à ce constat que la Direction Générale de l’alimentation vient de publier plusieurs instructions techniques définissant les mesures à mettre en place par les vétérinaires et par les éleveurs pour prévenir l’apparition de nouveau foyers de tuberculose bovine en France.

Une forte présence sur le territoire

En effet, au 1er septembre 2021, 90 foyers de tuberculose bovine ont été détectés, dont 74 % dans la région Nouvelle Aquitaine. Cette détection a eu lieu majoritairement de façon précoce en élevage  (seuls 18 % des foyers ont été détectés à l’abattoir). Toutefois, comme l'indique l'instruction technique, l'amélioration de la situation sanitaire passe en priorité sur le plan technique par l’amélioration de la sensibilité du dispositif de surveillance, avec un dépistage précoce, ainsi que par le renforcement des mesures de prévention (biosécurité notamment).

Des contrôles accrus

C'est pourquoi, comme le préconnise l'Anses, la surveillance des zones à risque ainsi que celle des élevages en lien épidémiologique avec les foyers, doit être renforcée, principalement lors de mouvements des bovins en sortie des cheptels à risque. Certaines de ces recommandations, déjà mises en œuvre lors de la dernière campagne de prophylaxie, seront donc poursuivies et complétées pour la nouvelle campagne de prophylaxie (Cf. Analyse mixte de la SV du 16 novembre 2021).

Clothilde Barde

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application