Tralieve®, le premier tramadol pour le marché vétérinaire

Valentine Chamard | 20.09.2018 à 10:57:50 |
Une vétérinaire donnant un cachet à un labrador
© Antonio_Diaz – istock

La gamme dispose de deux formes galéniques pour un emploi par les vétérinaires et les propriétaires.

Dechra lance Tralieve®, la première gamme de tramadol vétérinaire, destinée au chien. Le tramadol est un analgésique opioïde de palier II. Il présente une action opioïde et un effet monoaminergique qui agit sur le contrôle inhibiteur de la douleur. Tralieve® est indiqué pour  « la réduction des douleurs postopératoires d’intensité légère » (forme injectable) et « la réduction des douleurs aiguës et chroniques d’intensité légère au niveau des tissus mous et du système musculo-squelettique » (forme orale). Il n’est pas classé parmi les stupéfiants (il n’est donc pas nécessaire de le prescrire sur une ordonnance sécurisée). « La puissance analgésique du tramadol est d’environ 1/10 à 1/6 de celle de la morphine », précise le résumé des caractéristiques du produit (RCP). La sédation fait partie des effets indésirables possibles. « Il est dépourvu d’effet dépresseur sur la respiration, n’a pas d’influence sur la motilité gastro-intestinale et n’a que des effets de faible intensité sur le système cardiovasculaire » rappelle Dechra. Son mode d’action contre-indique une utilisation simultanée avec des anti-dépresseurs tricycliques, des inhibiteurs de la monoamine oxydase ou des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine.

Une forme injectable pour la clinique et orale pour le domicile

La gamme se décline en trois présentations de chlorhydrate de tramadol pour un usage à la clinique et à domicile : une forme injectable1 (concentrée à 50 mg/ml, utilisable par voie intraveineuse ou intramusculaire) et deux dosages de comprimés (20 et 80 mg, quadrisécables et aromatisés au poulet). La posologie est de 2 à 4 mg de chlorhydrate de tramadol par kg (soit 0,04 à 0,08 ml/ kg pour la forme injectable), administration pouvant être renouvelée toutes les 6 à 8 heures (dose quotidienne maximale de 16 mg/kg).

Retrouvez l'intégralité de cet article en page 25  de La Semaine Vétérinaire n° 1777.

1 Disponible en centrales au mois d’octobre

 

Valentine Chamard
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK