Toxicité du fipronil chez le lapin

Céline Gaillard-Lardy | 13.05.2021 à 08:30:00 |
© Getty Images

Au cours des 7 dernières années, l'Anses a enregistré pas moins de 137 déclarations d'effets indésirables chez des lapins de compagnie.

Ces effets surviennent après l’administration de traitements antiparasitaires à base de fipronil, ce qui représente près d'un tiers des déclarations enregistrées dans cette espèce. Parmi les cas signalés, 33 ont conduit au décès de l'animal et 66 ont été jugés graves. L'Anses rappelle que ces médicaments antiparasitaires sont autorisés chez les chiens ou les chats mais sont toxiques pour les lapins, entrainant des troubles généraux (perte d’appétit, léthargie), digestifs et neurologiques (convulsions), parfois mortels. Les formulations concentrées (pipettes) sont particulièrement toxiques, quelques gouttes peuvent suffire à induire des effets graves.En cas d’exposition accidentelle, il convient de laver l’animal avec de l’eau tiède et du savon ou du liquide vaisselle. Si ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Céline Gaillard-Lardy
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK