Tests Covid-19 : Enalees met à disposition son savoir-faire

Michaella Igoho-Moradel | 29.05.2020 à 16:22:36 |
COVID-19
© Iurii Garmash

Enalees s’associe avec Bertin Technologies et C4Diagnostics pour créer des tests capables de détecter in situ, en moins de 15 minutes et avec une haute sensibilité, le virus SARS-CoV-2.

Pour développer des tests rapides pour la détection sur le terrain, en moins de 15 minutes, du SARS-CoV-2, Enalees a conclu un partenariat avec Bertin Technologies, filiale du groupe CNIM, et C4Diagnostics, société de biotechnologie spécialisée dans les tests de diagnostic in vitro pour les maladies infectieuses. « Ce projet s’appuie sur le savoir-faire et les capacités des trois partenaires, experts dans le domaine du développement, de la validation, de la fabrication et de la commercialisation de tests moléculaires.»

Ce partenariat repose sur la complémentarité de ces trois acteurs. Enalees apporte sa technologie d’extraction rapide d’ARN et son format de test moléculaire rapide qui ont été développés et validés dans le domaine vétérinaire. C4Diagnostics, son expertise scientifique, réglementaire et commerciale dans le domaine des maladies respiratoires infectieuses. Fort de son expertise dans la maîtrise d’œuvre du test, Bertin Technologies, apporte ses compétences d’ingénierie et assure la conformité du produit avec les prérequis de la directive CE-IVD.

Dans un premier temps, leur collaboration a permis le développement d’un test visant à détecter la présence du virus dans l’environnement, que ce soit en extérieur ou en intérieur (lieux recevant du public, transports en commun…). « Parallèlement, les trois partenaires travaillent au développement d’une version destinée à tester les personnes. Celle-ci a été soumise pour validation au Centre National de Référence des virus des infections respiratoires, dont le retour est attendu d’ici quelques semaines. » Laurent Thiery, président et co-fondateur d’Enalees se réjouit de cette mobilisation. « Enalees commercialise depuis deux ans des tests de diagnostic terrain pour les maladies infectieuses des chevaux, et depuis peu pour les chats et les chiens. Etant utilisés par plus d’un quart des cliniques équines françaises, nous pouvons mettre à disposition de nos partenaires une solution éprouvée tant d’un point de vue des performances que de la facilité d’utilisation. L’adaptation d’une solution existante répond d’autant plus au besoin de mise sur le marché rapide de ce test. »

Michaella Igoho-Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK