Sylvatub: les niveaux de surveillance évoluent

Clothilde Barde | 23.06.2020 à 11:22:48 |
blaireau
© DamianKuzdak

Après examen des situations épidémiologiques des différents départements français, la Cellule d’animation Sylvatub a effectué une actualisation le 18 juin dernier des niveaux de surveillance du dispositif sur l’ensemble du territoire.

Les départements du Nord et du Pas de Calais sont rétrogradés du niveau 2 au niveau 1 de surveillance Sylvatub. Il s’agit d’une des évolutions du dispositif de surveillance de la tuberculose bovine dans la faune sauvage non captive (cerfs, chevreuils, sangliers et blaireaux) annoncées le 18 juin dernier par la Cellule d’animation Sylvatub. La faune sauvage, marqueur de la maladie En effet, depuis septembre 2011, la présence de Mycobacterium bovis (bactérie responsable de la tuberculose bovine) est recherchée chez les animaux sauvages dans les zones à risque mais aussi dans les zones présumées indemnes et son évolution est étudiée dans les zones où ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Clothilde Barde
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK